Hélène Lequitte

Hélène Lequitte

Marc Arnal a côtoyé bien des chefs de file de la francophonie albertaine. Il entend désormais à son tour reprendre le flambeau et continuer leur travail. Grâce aussi à une longue expérience dans l’enseignement et la fonction publique, le candidat souhaite s’inscrire dans la continuité de ses prédécesseurs pour affirmer sa vision de la francophonie.

Membre du Conseil d’administration de l’ACFA provinciale depuis deux ans, Alex V. Bossé ne veut plus être simple spectateur. Le candidat souhaite changer radicalement la culture de l’organisme. Il appelle à plus de dialogue et entend instaurer une approche plus participative et démocratique.

C’est la rentrée ! Et l’UniThéâtre présente sa toute nouvelle programmation pour l’année 2017-2018. Le directeur artistique, Brian Dooley, est enthousiaste et fier de faire découvrir au public des pièces aussi singulières qu’hétéroclites. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le mélange des genres saura toucher le spectateur. Un voyage artistique et initiatique à découvrir !

unit

Planté en 1874, l’érable du Manitoba planté par Laurent Garneau, métis francophone renommé, devra être abattu pour des raisons de sécurité. Une cérémonie commémorative a été organisée dans la soirée du vendredi 15 septembre, près de cet arbre qui constitue un important symbole de l’histoire métisse.

Il n’y a pas que les enfants qui aient besoin de retrouver le rythme de la rentrée scolaire. La Société de la petite enfance et de la famille du Sud de l’Alberta (SPEFSA) organise un atelier pour aider les parents à retrouver leurs habitudes et reprendre leurs marques en ce mois de septembre. Cette initiative s’inscrit ainsi pleinement dans le mandat de l’organisme qui vise à apporter un support psychosocial aux familles.

L’ouragan Irma est sur toutes les lèvres. Après le passage d’un telle catastrophe, on ne peut que s’interroger sur l’état de santé de notre planète. Bien que les francophones de l’Alberta vivent en situation minoritaire, n’oublions pas que nous faisons partie d’un tout plus vaste : la Terre. Si les francophones de l’Alberta défendent le fait français depuis des années, et que Le Franco à l’origine s’appelait La Survivance, la « Survivance » des générations futures sera la survie de notre planète et de ses habitants. Le réchauffement climatique est-il une fatalité, le résultat d’un processus naturel, ou bien la conséquence d’un dérèglement causé par l’homme ?

Pour la première fois depuis plusieurs années, plusieurs candidats briguent la présidence de l’ACFA provinciale. Ce premier changement serait-il annonciateur d’un changement encore plus grand ? Ces quatre candidats possèdent des visions, soit diamétralement opposées par rapport à la présidence actuelle, soit s’inscrivent dans sa continuité. La francophonie albertaine est à la croisée des chemins et son avenir se jouera aux prochaines élections.

Le mois de septembre est toujours le moment idéal pour connaître les activités proposées en région. En poste depuis le début de cette année, Geneviève Malenfant, directrice du développement et des opérations, a décidé de s’atteler à la réorganisation complète de la régionale. Un travail qui commence enfin à porter ses fruits !

Avis aux amateurs de chant : une soirée portes ouvertes sera organisée le lundi 11 septembre à 19h à Bethany Chapel par le rassemblement musical francophone de la Voix des Rocheuses. Ce sera l’occasion de faire connaître l’association au plus grand nombre et de s’immerger, le temps d’une soirée, dans la pratique de la chorale franco-albertaine qui fête ses 40 ans l’an prochain.

Svetlana Pavlenko se présente aux élections municipales d’Edmonton pour le Ward 5, qui auront lieu le 16 octobre prochain. Originaire de Sibérie en Russie, cette docteure en philosophie et sociologie compte bien faire du bilinguisme l’un de ses fers de lance de campagne. Fait inédit, elle a même fait rédiger ses affiches dans la langue de Molière. La candidate soutient le bilinguisme et aspire à plus d’inclusion.

Page 5 sur 19
Aller au haut