Près de 70 personnes se sont réunies à l’Edmonton Hotel and Convention Centre, pour participer au Gala des muses pour marquer le 10e anniversaire de la Coalition des femmes de l’Alberta.

« Depuis le 4 février 2002, qui a marqué l’incorporation de la Coalition, de nombreuses femmes se sont impliquées de diverses façons et ont contribué de façon directe et indirecte au positionnement de la femme dans la francophonie albertaine », a lancé la présidente de la Coalition des femmes de l’Alberta, Gioia Sallustio-Jarvis.


Cette dernière rappelle que l’implication de la femme en Alberta remonte à plus de 10 ans. « Qui ne se souvient pas du rôle qu’a joué la première femme francophone, en l’occurrence Marie-Anne Gaboury », a-t-elle tenu à souligner.

Cette soirée de célébration a notamment permis d’honorer trois membres fondatrices de l’organisme : Jeanette Létourneau, Agathe Gaulin et Suzanne Lamy-Thibodeau. « On parle ici de femmes de cœur, engagées, dévouées et qui n’étaient pas impliquées pour la gloire », estime Mme Sallustio-Jarvis.

Grâce à cette vision, la Coalition peut entrevoir l’avenir sous un nouveau jour. « Malgré quelques grincements de dents au cours de nos premiers 10 ans, à l’aube de notre deuxième décennie, nous faisons face aux rôles qui sont les nôtres, et ce, au cœur de notre développement », avance la présidente.

Selon Gioia Sallustio-Jarvis, la Coalition joue un rôle important. « Nous sommes des féministes dans le sens positif du mot. La pire chose qui peut arriver, c’est s’isoler et se renfermer, il faut s’ouvrir à la communauté », avance-t-elle.

Dans un avenir rapproché, la présidente aimerait bien voir les deux plus grandes villes de l’Alberta se doter d’un groupe régional. « Un des défis que nous avons est de créer un groupe régional de femmes francophones à Calgary et à Edmonton », présente Mme Sallustio-Jarvis, précisant que l’organisme entendait créer aussi deux fonds de dotation, dont l’un destiné à aider les femmes à se lancer en affaires.

« Nous ne pourrons pas aller de l’avant sans votre appui. Comme membre, je vous invite à réfléchir sur l’apport que vous croyez apporter à notre organisme », lance-t-elle.

Fait à noter, la Coalition a profité de cette soirée pour dévoiler officiellement son nouveau logo. Cela a été suivi d’une prestation artistique mettant en vedette Jocelyne Verret-Chiasson et Ariane Mahrÿke Lemire. Mme Verret-Chiasson a présenté quelques extraits de son nouveau recueil de poésie Mes muses : du sacré au profane, disponible au Carrefour.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut