Imprimer cette page

Le Franco-Réso dévoile son premier projet decollaboration

Le Secrétariat provincial de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) profitait de la signature de l’engagement au Franco-Réso, qui réunissait les agents de développement et directions générales des régionales de l’ACFA à Edmonton, afin de dévoiler la nouvelle plateforme web, le 24 février dernier, en présence d’une trentaine de personnes.

« Ce projet affermit nos liens en même temps qu’il nuance les réalités régionales et reflète les particularités. C’est important puisque cela nous permet de voir à quel point la francophonie albertaine est diverse », a souligné la présidente de l’ACFA, Dolorèse Nolette.


Le nouveau portail internet de l’organisme francophone regroupe toutes les associations régionales sur une même page. Avec cette adresse unique, www.acfa.ab.ca, l’internaute peut donc choisir d’accéder à la page du Secrétariat provincial ou encore de se diriger sur la page de l’ACFA régionale qui l’intéresse.

Cette navigation simple pour le visiteur permet également d’uniformiser et de professionnaliser l’image des différentes instances de l’ACFA, qui n’ont pas toujours les ressources pour maintenir leur site web à jour.

« Il y a beaucoup de roulement de personnel dans les régionales et souvent, on embauche des gens qui n’ont pas beaucoup de formation dans le maintien des outils d’information et de la technologie. On retrouvait parfois des sites web désuets qui avaient perdu leur pertinence », fait remarquer Mme Nolette.

Un site moderne
L’information que l’on retrouve sur les pages des ACFA régionales se veut beaucoup plus dynamique et le style classique du site rend la navigation intuitive. Les ACFA régionales se retrouvent maintenant sur les médias sociaux à l’aide d’un onglet directement sur leur page respective.

Le calendrier Francalta des activités propres à la région se trouve aussi sur l’onglet de l’ACFA régionale, mais il est également possible d’accéder au site diffusant les activités à l’échelle provinciale. « Chaque régionale est responsable de la mise en ligne du contenu et y appose sa propre information et ses évènements », précise la directrice générale de l’ACFA régionale de Plamondon/Lac-La-Biche, Michele Dallaire.

Le site offre aussi la possibilité de devenir membre ou de renouveler l’adhésion à l’organisme avec un nouvel onglet spécialement conçu à cet effet.

Un onglet photo a également été ajouté afin de permettre aux ACFA régionales de démontrer leur dynamisme lors d’activités. « Pour donner un ton régional, parce que la vitalité francophone se passe aussi en région », affirmait la directrice des affaires publiques au Secrétariat provincial de l’ACFA, Isabelle Laurin, en présentant le site web.

En rendant les mises à jour simples, le nouveau portail facilite la tâche des agents en région, de plus, certaines instances ne pouvaient se permettre financièrement d’effectuer la refonte totale de leur site web pour y inclure ces nouveautés.

« Uniformiser nos efforts nous permettait d’offrir un produit de qualité professionnelle à moindre cout. Si l’on travaille sur des campagnes de promotion communes par exemple, c’est important de faire ressortir les points centraux », indique Dolorèse Nolette.

Le Secrétariat provincial de l’ACFA s’est engagé à couvrir la moitié des frais relatifs au projet et l’autre moitié se divise entre les instances des régionales. Toutes les parties se sont engagées dans cette voie technologique commune pour les trois prochaines années.

Un projet à l’image du Franco-Réso
Le Franco-Réso a profité de cette rencontre pour dévoiler sa charte d’équipe, dont le but est de coordonner les efforts en partageant les programmes, les services et les meilleures pratiques à l’échelle de la province afin d’harmoniser les intérêts communs.

Il s’agit d’une initiative qui cherche à réduire l’isolement des différentes ACFA régionales en raison des grandes distances qui les séparent en se dotant d’une organisation qui améliorera les services dans le domaine communautaire.

À l’image de son nouveau site web, l’ACFA désire s’orienter vers une structure plus uniforme.

« Cela va surtout aider au niveau du mentorat et du support que l’on peut recevoir des autres régionales. C’est bien de savoir que nous ne sommes pas seuls à vivre certaines situations dans nos régionales », témoigne Michele Dallaire.
 

Évaluer cet élément
(0 Votes)