Une soixantaine d’ainés ont convergé à Edmonton, le 1er octobre dernier, pour participer à la deuxième édition des Jeux FRANCO+ organisée par la Fédération des ainés franco-albertains (FAFA).

« Nous avons eu deux fois plus de participants cette année, ce qui est une grande satisfaction », a témoigné le coordonnateur à la programmation de la FAFA, Yannick Freychet.

La présidente de l’organisme, Simone Demers, abonde dans le même sens. « La réponse des membres a été très bonne. De plus, l’an dernier, lors de la première édition, nous avions eu peu de participants d’Edmonton et pas de participants de Calgary. Cette année, ces deux régions étaient très bien représentées », déclare Mme Demers.


Pour cette deuxième édition des Jeux FRANCO+, les gens ont eu à choisir entre la marche (2,5 et 5 kilomètres), le carpet bowling, le chant, l’auto-défense, la danse, la pétanque, le théâtre, les cartes, une compétition de WII et du baseball de poches. « Il y en avait pour tous les gouts et les participants semblaient satisfaits de ce qui était offert. C’est certain que d’autres activités pourraient être présentées, advenant un intérêt. Nous allons donc regarder les évaluations et déterminer ce qui peut être changé », avance Simone Demers.

« Par exemple, cette année, nous avons ajouté des jeux de cartes pour nos membres plus sédentaires et cette activité a été appréciée », enchaine-t-elle.

C’est à La Cité francophone et au Campus Saint-Jean que l’évènement s’est déroulé. « C’était plus simple de centraliser les activités autour de La Cité », indique Yannick Freychet. « L’an dernier, le banquet avait eu lieu au TransAlta Arts Barns et la salle ne répondait pas à nos attentes », ajoute Simone Demers.

Seule ombre au tableau : c’est sous un ciel gris avec de la pluie en fin de journée que se sont tenus les Jeux FRANCO+. « Lors de la première édition, nous avions été choyés par la température alors que cette année, c’était plus frais. J’espère que des participants ont indiqué dans leur évaluation qu’ils aimeraient que cette activité ait lieu à un autre moment dans l’année. Cela amènera le conseil d’administration à se pencher sur cette question », énonce la présidente de la FAFA.

Viser plus grand
S’il n’en tenait qu’à Simone Demers, les Jeux FRANCO+ reviendront l’an prochain et cette fois-ci, avec une centaine de participants. « Il y a plus de 28 000 personnes de plus de 55 ans qui ont indiqué parler le français lors du Recensement de 2006. Où sont ces gens? Il est donc possible que ces jeux connaissent de l’expansion dans les années à venir », mentionne Mme Demers.

La FAFA pourrait même se joindre à des jeux de plus grande envergure. « Pourquoi n’y aurait-il pas un volet francophone aux Alberta Senior Games? Il pourrait aussi y avoir des jeux francophones pour ainés de l’Ouest canadien », lance Simone Demers.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut