Imprimer cette page

Deux jeunes ambassadrices pour l’Alberta!

Le Forum des jeunes ambassadeurs de la francophonie des Amériques (FJAFA) a lancé son cinquième coup d’envoi, le trois juillet dernier. Parmi la soixantaine de jeunes passionnés de francophonie âgés de 18 à 35 ans, deux Franco-Albertaines font partie du lot. Arzouma Kalsongui, de Calgary, et Natasha Bergeron, de Grande Prairie, se joindront aux autres leaders à l’Université de Montréal pour représenter la province. Jusqu’au 11 juillet, celles-ci auront l’occasion de discuter des différents enjeux avec des francophones provenant de partout en Amérique.

  

550px-Americas orthographic projection.svgOriginaire du Congo et habitant l’Alberta depuis 2013, Arzouma Kalsonguy est une jeune femme dévouée dans sa communauté francophone. Selon elle, la diversité culturelle albertaine est une force qu’il faut promouvoir au niveau international. « La Francophonie est une chose très importante dans ma vie. Je me sens très à l’aise avec la Francophonie albertaine et je suis fière d’en faire la promotion », lance-t-elle.

L’une des raisons d’être du FJAFA est d’offrir des ateliers de formation aux jeunes pour qu’ils puissent ensuite développer leur plein potentiel, tout comme celui de leurs communautés francophones. « Oui, je vais pouvoir profiter de cette formation, mais c’est aussi toute ma communauté qui en ressortira gagnante », renchérit l’ambassadrice.

Pour Natasha Bergeron, participer au Forum des jeunes ambassadeurs représente une occasion d’en apprendre davantage sur le leadership et sur l’identité. « Je crois qu’avec les apprentissages que j’aurai acquis, je vais pouvoir mieux promouvoir la culture et la langue française dans mon milieu minoritaire », juge la jeune femme.

Recommandée par l’ACFA régionale de Grande Prairie pour représenter le nord de l’Alberta, cette jeune francophone et francophile se dit choyée de pouvoir participer à l’événement. « Je crois honnêtement que je vais pouvoir élargir mes horizons, et ça va me permettre de rencontrer d’autres jeunes et de connaître leurs réalités », explique Nathasha.

Rendez-vous de la jeunesse engagée
Pendant sept jours, les divers enjeux francophones des Amériques auront été mis sur la table. Plusieurs conférenciers sont présents, tout comme des artisans du changement et des artistes d’influence, qui se vouent à l’épanouissement de la langue française. La programmation du Forum est divisée en quatre savoirs : le savoir penser, le savoir-faire, le savoir-être et le savoir partager. Cette année, c’est l’artiste Gregory Charles qui est le parrain du FJAFA.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

1 Commentaire

Éléments similaires (par tag)