Imprimer cette page

De Patrimoine canadien à l’ACFA

Alain Bertrand est officiellement devenu directeur des affaires communautaires de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), le 22 aout dernier. Le poste était vacant depuis le départ de Mireille Péloquin, à la fin de l’an 2010.

Fonctionnaire au sein du ministère du Patrimoine canadien depuis huit ans, Alain Bertrand indique qu’il s’ennuyait de l’engagement personnel qu’engendrait le domaine communautaire, dans lequel il a baigné longtemps.


« Au ministère du Patrimoine canadien, on évalue les demandes de subventions des organismes. On n’a pas un impact aussi important. Je viens du communautaire et j’avais envie d’y retourner », affirme l’homme qui prend ainsi un congé sans solde du gouvernement fédéral jusqu’en novembre 2012.

À l’ACFA, le nouveau directeur des affaires communautaires compte utiliser son expérience de fonctionnaire et apporter à l’Association un nouveau point de vue sur la manière de faire les choses. Son mandat, comme l’explique le directeur général, Denis Perreaux, « sera de connaitre les besoins des organismes francophones et de poursuivre des solutions activement ».

Fraichement arrivé en poste, Alain Bertrand identifie trois de ses dossiers prioritaires. « Je vais trouver de nouvelles façons de concerter la communauté », commence-t-il. Il aura aussi le contrat d’augmenter la capacité organisationnelle de la communauté francophone en offrant à ses organismes et associations des formations efficaces.

Revitaliser les relations entre les ACFA régionales et l’organisme provincial figure aussi en tête de liste de ses projets. M. Bertrand commencera d’ailleurs par tenter de maximiser le taux de participation à la réunion de la grande famille de l’ACFA, qui aura lieu le 27 aout prochain à Edmonton. Il est d’avis que les associations seront plus efficaces pour la communauté qu’elles desservent si elles sont mieux liées.

Il pourra ensuite se pencher sur son premier grand projet, soit la planification du grand Forum communautaire de 2012. Confiant et enthousiaste, M. Bertrand assure qu’il est prêt à remplir son nouveau rôle.

L’arrivée d’Alain Bertrand coincide avec une légère restructuration au sein du secrétariat provincial de l’ACFA. En effet, Josée Lévesque devient directrice des affaires corporatives et Isabelle Laurin, directrice des affaires publiques.
- Mireille Maheu


 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)