Imprimer cette page

22e Fête franco-albertaine : un rendez-vous pour tous les goûts

Les festivaliers ont pu se régaler d’une fin de semaine ensoleillée et sans pluie au Parc Kinsmen, du 1er au 3 juillet 2011, une rareté pour la Fête franco-albertaine (FFA). C’est dans le cadre de la Fête du Canada et du 150e anniversaire de la ville de Saint-Albert que s’est tenue la 22e édition du festival.

L’événement, qui a rassemblé 900 participants sur deux jours à Nordegg en 2010, a plus que doublé en participation cette année. Selon les deux coprésidents du comité organisateur, Jean-Claude Lajoie et Pierre Bergeron, le bouche-à-oreille et l’engouement des gens auront permis à la Fête de rassembler, durant les trois journées, quelque 2350 participants.


De ce nombre, les organisateurs évaluent à 500 le nombre de participants le vendredi, 750 le samedi et plus de 1100 le dimanche pour la célébration eucharistique de la 22e Fête franco-albertaine.

 


Plus de 400 photos de la Fête franco-albertaine 2011

[flickr set=72157627001901975]

 Pour voir tous les photos cliquer sur ce lien : Album complet 



« Ça a vraiment dépassé nos attentes… Il y avait une sorte d’effervescence à Saint-Albert », avoue Jean-Claude Lajoie. « Il ne faut pas oublier aussi que la Fête se déroulait sur une journée de plus cette année, avec des activités le jour de la Fête du Canada », enchaîne Pierre Bergeron.

En effet, pour éviter une baisse en participation à cause de la Fête du Canada, le comité organisateur s’y est pris d’avance pour passer par les écoles, les églises et les organismes, afin d’offrir des passeports gratuits et d’inviter des troupes de danse et des chorales d’enfants.

Quelques nouveautés de la FFA à Saint-Albert : une foire gourmande multiculturelle, une comédie Les trois frères Harnois de France Levasseur-Ouimet, une tournée historique animée par Raymond Pinco, une cérémonie de reconnaissance des nouveaux citoyens canadiens et une chanson-thème à l’image des Franco-Albertains.

La Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA) et l’Alliance Jeunesse-Famille de l’Alberta Society (AJFAS) ont fait bouger les festivaliers avec des activités sportives hors de l’ordinaire. La FSFA a proposé un nouveau sport : le Quidditch, inspiré des livres Harry Potter de J.K. Rowling. L’AJFAS a, quant à elle, organisé son troisième Tournoi de la diversité, une compétition de basketball qui a regroupé des jeunes de 16 différentes nationalités.

Le spectacle du samedi soir, Le Chœur fait sa chanson, ainsi que la Grande veillée du vendredi ont été très populaires. « Plus d’une centaine de billets ont été vendus uniquement pour le spectacle du samedi. La grande tente était à pleine capacité », indique Pierre Bergeron.

D’ailleurs, la Société Edmonton chante, qui était responsable de la production des spectacles, note que 98 artistes d’ici et d’ailleurs, ont participé à la Fête franco-albertaine cette année, présentant près de 90 chansons.

« C’est un nouveau concept de show qui nous permet de présenter un grand nombre d’artistes. Et je peux vous dire que ça roule! », s’est exclamé Jean-Claude Lajoie. 

Parmi les artistes invités, on retrouvait notamment la Franco-Albertaine Josée Lajoie, lauréate du Festival international de la chanson de Granby en 1989; le groupe Les Surveillantes du Manitoba, lauréat du Chant’Ouest en 2009; ainsi que plusieurs noms connus de la communauté franco-albertaine : Joël Lavoie, Mireille Moquin, Raphaël Freynet, Jason Kodie, Robert Walsh,  Chicoutiguy, Matthieu Damer, Ariane Mahrÿke Lemire, Marie-Josée Ouimet et le groupe Allez Ouest.

Il ne faut pas oublier aussi la participation des artistes de la relève tels que Graham Petit, Natacha Homerodean (qui ira représenter la communuaté franco-albertaine à Granby en septembre), ainsi que Barobliq, qui aura la chance de participer au prochain Chant’Ouest, en septembre 2011.

Ménage à trois, composé de Léandre Bérubé, Isaël Huard et Gabriel Bérubé, a également su séduire le public avec sa prestation musicale. Gagnant de la Chicane albertaine, le groupe défendra les couleurs franco-albertaines aux Jeux de la francophonie canadienne à Sudbury, du 20 au 24 juillet, au sein d’Équipe Alberta.

D’ailleurs, trois participantes du volet leadership d’Équipe Alberta ont été de la partie. Sophie Bergeron s’est jointe à l’équipe du journal Échos de la Fête et a filmé des vidéo-clips pour alimenter le canal YouTube de la FFA. Alexandra Daigle et Naomie Fournier ont, quant à elles, organisé un bruyant tintamarre le vendredi matin, ainsi qu’une panoplie d’activités au cours de la fin de semaine.

Pour clôturer la 22e Fête franco-albertaine, le dimanche 3 juillet 2011, une messe présidée par l’archevêque Richard Smith a eu lieu devant une église pleine à craquer à la Paroisse catholique de Saint-Albert, suivie d’un déjeuner organisé par les Chevaliers de Colomb de la ville. Il sera possible pour les Franco-Albertains de revivre cette messe à l’émission Le Jour du Seigneur, qui sera diffusée sur les ondes de la télévision de Radio-Canada le 17 juillet prochain.

Notons que pour sa 23e édition, la Fête franco-albertaine sera de retour au David Thompson Resort, à Nordegg, du 6 au 8 juillet 2012. Avec sa nouvelle formule de spectacles, son emplacement dans les Rocheuses et sa programmation renouvelée qui jumèle tradition et nouveauté, ce sera un rendez-vous à ne pas manquer.
 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)