Organisé par l’ACFA, le Sommet de la francophonie albertaine sur l’éducation postsecondaire en français en Alberta s’est tenu à Edmonton et par webdiffusion du 21 au 23 septembre 2017. La communauté franco-albertaine était invitée à se pencher sur l’avenir du Campus Saint-Jean et à examiner des pistes de solutions pour remédier aux défis auxquels fait face cet établissement, plus particulièrement ceux reliés au financement, à l’infrastructure et à la gouvernance.

Le 23 septembre dernier, la journée communautaire du Sommet sur l’éducation postsecondaire en français en Alberta a réuni près d’une centaine de membres de la communauté. Un panel d’invités et des discussions ont permis d’explorer des pistes de solutions pour l’avenir du Campus Saint-Jean. Plus précisément, la communauté s’est interrogée sur la possibilité que l’établissement devienne une université à part entière, telle l’Université de Saint-Boniface au Manitoba.

Natacha Bergeron, francophone de Grande-Prairie, a décidé que son parcours scolaire serait en français, et elle est maintenant étudiante au Campus Saint-Jean. À l’occasion du Sommet, Le Franco l’a rencontré pour une entrevue.

Aller au haut