Les harmonies des écoles du Conseil scolaire FrancoSud réunies pour un concert

Vendredi 6 mai 2017 à 13h30 s'est tenue la présentation finale de la deuxième édition du grand rassemblement des harmonies du Conseil scolaire FrancoSud. Pas moins de 150 élèves de la 4e à la 12e et venant de plusieurs écoles ont offert un concert commun au Southminster United Church de Lethbridge après une journée d'ateliers et de répétitions à l'école La Vérendrye.

Harmonie FrancoSud 1

« La musique, c'est une discipline. C'est une autre façon de communiquer et les enfants en ont besoin », explique Sandrine Coronat, directrice de l'école La Vérendrye. L'année dernière, trois professeurs de musique d'écoles du Conseil scolaire FrancoSud ont travaillé en collaboration pour mettre en place le rassemblement des harmonies. Une occasion pour des jeunes musiciens de tous niveaux de partager leur passion commune et de pratiquer la musique tous ensemble. Cette année, cinq écoles ont participé à l’événement : La Vérendrye (Lethbridge), La Rose Sauvage (Calgary), Notre-Dame des monts (Canmore), Beausoleil (Okotoks) et Sainte-Marguerite-Bourgeoys (Calgary).

 

« Aujourd'hui, les jeunes ont travaillé très fort et ils ont hâte de jouer », précise Kevin Bergeron, chef d'orchestre de l'Harmonie jeunesse de la Vérendrye, lors de la présentation du concert. Durant une heure, chaque harmonie a joué une ou plusieurs pièces devant un public de plus de 70 personnes. Les élèves ont interprété entre autres des musiques de films comme Pocahontas ou encore Pirates des Caraïbes. Pour le morceau final, tous les musiciens étaient réunis sur scène pour jouer l'œuvre Trumpet Voluntary, avec pour chef d'orchestre Kevin Bergeron.

 

Une journée de formation avec des professionnels

 

La veille, les jeunes musiciens des cinq établissements participants se sont retrouvés à l'école La Vérendrye pour une journée de formation. Divisés en groupe suivant leur instrument, ils ont assisté à des ateliers animés par des professeurs de musique de l'Université de Lethbridge. D'après la directrice de l'école, les élèves ont vraiment apprécié ces animations qui leur ont permis de développer leurs techniques instrumentales auprès de professionnels spécialisés.

 

Pour la première édition, le rassemblement des harmonies s'était déroulé à Calgary. « On fait une rotation. C'est important que les enfants puissent voyager dans chacune des villes », souligne Sandrine Coronat. Les organisateurs espèrent pouvoir poursuivre cette expérience l'année prochaine dans une autre école participante.

« La musique, c'est une discipline. C'est une autre façon de communiquer et les enfants en ont besoin » - Sandrine Coronat

 

Harmonie FrancoSud 2

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut