Beaumont : la levée du drapeau franco-albertain rassemble plus que jamais

Jeudi 2 mars à 10 heures le matin, le drapeau franco-albertain a été hissé haut dans le ciel de Beaumont. Plus de 750 personnes s’étaient déplacées, un record depuis que la ville a adopté cette tradition il y a six ans.

BEaumont Levee

 « L’énergie était vraiment incroyable », a déclaré le maire de Beaumont, Monsieur Camille Bérubé. La levée du drapeau s’est déroulée à l’extérieur du nouveau centre communautaire de la ville. Plusieurs centaines de jeunes des écoles francophones et des écoles d’immersion, accompagnés des professeurs, parents et grands-parents, se sont joints au maire, aux membres du Comité de promotion de la ville et aux représentants des ACFA provinciale et régionale.

Le maire a profité de l’occasion pour s’adresser à ses concitoyens : « Notre communauté est une communauté bilingue, il est important de promouvoir notre culture et de parler la langue française ». Il a également tenu à souligner que la ville de Beaumont était un bel exemple de modèle du bilinguisme : « Notre ville organise de nombreux événements et festivals bilingues, ainsi que des partenariats avec nos écoles en français et en anglais ». D’ailleurs, les écoles francophones Beau Meadow et Saint-Vital ont chanté l’hymne national ce jeudi matin. Jacques Chauvin, après plus de vingt ans d’absence, était de retour sur scène pour donner un spectacle aux côtés des jeunes.

Le lever du drapeau marque le lancement des Rendez-vous de la Francophonie. « J’ai encouragé les jeunes de Beaumont à aller voir ce qu’il se passait à Edmonton et dans les écoles dans le cadre de ce mois de la Francophonie », informe Monsieur Bérubé. En ce qui concerne les écoles de Beaumont, elles ont pour habitude chaque année d’organiser des cabanes à sucre, des spectacles et des compétitions de sciage de bois.

Un drapeau riche de symboles

Le drapeau franco-albertain est l’étendard de la communauté francophone en Alberta. Créé en 1982, il reprend les trois couleurs du drapeau français : le bleu, le blanc et le rouge. Il comprend aussi une partie bleue avec une fleur de lys blanche, symbole de la culture francophone, ainsi qu’une rose sauvage, emblématique de la province. Les deux bandes diagonales symbolisent les cours d’eau et les routes traversées par les pionniers.

Pour le maire de Beaumont, la levée du drapeau franco-albertain permet de reconnaître « l’héritage, la culture et l’histoire de notre communauté ». « Nous voulons encourager les gens, et surtout les jeunes, à être fiers de vivre cette expérience et de célébrer notre culture », a-t-il commenté.

La levée du drapeau a lieu chaque année à Beaumont depuis six ans et prend une envergure chaque fois plus importante.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut