IMG 0790

L’auditorium du Campus Saint-Jean était presque complet pour la présentation de la pièce "Prends mes yeux, tu vas voir" ce samedi 12 novembre. C’est en partenariat avec la Fafa, la Fédération des aînés franco-albertains que la pièce a été jouée.

 

André Roy, Gilles Denis et Thérèse Dallaire ont fait un vrai tabac en interprétant la pièce écrite par France Levasseur-Ouimet, samedi dernier. Un décor minimaliste, un banc et deux buissons ont permis de mettre en avant le thème central de cette pièce : vieillir.

Derochers LouisGrande figure de la communauté francophone, Me Louis Desrochers a rendu son dernier souffle le 28 septembre. Les funérailles, qui se sont déroulées le 6 octobre, sont le moment de mettre en perspective le parcours de vie exceptionnel, et la carrière d’un homme passionné et passionnant qui a tant donné pour les autres, mais aussi pour la communauté francophone. Si la disparition récente de Me Desrochers ne lui confère pas encore le statut de légende, l’œuvre du temps abondera certainement dans ce sens. En attendant, Me Desrochers est indéniablement une source d’inspiration pour les jeunes comme les plus vieux. À nous de savoir en prendre de la graine. 

Épris de justice, c’est probablement ce leitmotiv qui a guidé Louis Desrochers durant sa carrière fulgurante d’avocat. Frank McMahon, ancien premier doyen, recteur et professeur au Campus Saint-Jean a très bien connu Louis Desrochers, ils étaient même amis.  M. McMahon témoigne ces jours-ci de la personnalité atypique de l’un des « francophones les plus influents dans la francophonie albertaine durant la deuxième partie du 20e siècle ».

Aller au haut