ordiSoulagée, Suzanne Corneau, directrice générale d’Accès Emploi à Edmonton expose les défis et les projets que ce renouvèlement de deux ans accordera à son organisation.

 

Après les compressions budgétaires de l’année dernière, la bonne nouvelle a posé un sourire sur les lèvres de plus d’une personne à Accès Emploi Edmonton. « Notre agent nous a dit que ce serait renouvelé au début de l’été, c’est un soulagement d’avoir un autre deux ans sans écrire une autre proposition », souligne la directrice d’Accès Emploi. En effet, l’année dernière le gouvernement provincial de l’époque, sous les progressistes-conservateurs, avait octroyé un contrat d’un an, tout en réduisant son financement. Cette décision avait alors forcé à revoir tout le fonctionnement de l’organisme. Aujourd’hui si Accès Emploi respire mieux, l’organisation se concentre pour répondre aux besoins d’une population de plus en plus changeante.   

Aller au haut