Les femmes sont-elles victimes d’une taxe rose ? C’est ce que plusieurs études tendent à prouver. Dépenser plus pour les mêmes produits ou services quand on est une femme serait monnaie courante dans les grandes surfaces et chez certains établissements. Et la communauté franco-albertaine n’en est pas exempte.

160203124959 pink tax 1280x720

La Journée internationale des droits des femmes s’est tenue le 8 mars dernier. À Edmonton, les femmes furent célébrées lors d’une soirée intitulée « Une fleur pour toi », organisée par la Coalition des femmes de l’Alberta et par le Centre d’accueil à la Cité francophone. Près de 50 personnes ont pu suivre cette journée-là, le récit de vie de trois femmes immigrantes. Retour sur la situation des femmes francophones en Alberta et au Canada.

Journee de la femme

« Du stress au mieux-être »  (DSAME), est un projet initié et écrit par la Coalition des femmes de l’Alberta. Ce programme est actuellement disponible gratuitement en Alberta et proposé ailleurs en province. La coordinatrice-formatrice responsable du projet Madeleine Ingram nous en parle.

Stress 1

La Coalition fête ses 15 ans !

IMG 4948

L’organisme aura mis les petits plats dans les grands pour célébrer ses 15 ans.

Afin de souligner cet anniversaire, le Forum Génération’ELLES 2017 aura présenté une programmation riche et variée, consacrée notamment à l’implication des femmes en politique. Plusieurs hôtes de marque auront marqué de leur présence cette journée, notamment Kim Campbell, ancienne première ministre du Canada. Comment prendre sa place en politique ? Une question qui a fait l’objet de nombreuses discussions par le biais de la Coalition.

Le 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, la Coalition des femmes de l’Alberta a lancé le site de rencontre MentorAction. Un espace à l’image de l’organisation où mentores et mentorées entrent en contact afin d’appuyer le leadership francophone des femmes dans la province.

IMG 4538

Pour commencer l'année 2017 en beauté, la Coalition des femmes de l'Alberta lance un projet en soutien aux personnes aidantes, qui sont en majorité des femmes (80 %). Le projet, réparti en plusieurs volets, touchera cinq régions de l'Alberta, sur une période de deux ans et demie.

Le 27 octobre dernier, dans une ambiance des plus sympathiques, la Coalition des femmes de l'Alberta a accueilli ses membres à la Cité francophone afin de procéder à une assemblée générale spéciale. Vins, fromages et représentations musicales ont agrémenté cette soirée, qui a permis de dévoiler la mission, la vision, le mandat et les valeurs renouvelés de la Coalition.

annie pINR

La Coalition des femmes de l’Alberta a terminé son année en beauté, le premier juillet, avec un souper-conférence portant sur le leadership en politique. Invitée dans le cadre du projet Mentoraction, la conférencière Annie McKitrick est venue discuter de son parcours et a énuméré les étapes qui l’ont amenée à devenir la politicienne qu’elle est aujourd’hui.

 



Le Conseil d’administration de la Coalition des femmes de l’Alberta a tenu sa réunion de planification stratégique le samedi 13 septembre. L’occasion pour cet organisme à but non lucratif créé en 2002 de réaffirmer sa mission – appuyer et représenter les femmes parlant français, faire valoir leurs droits et leurs intérêts, et faciliter leur regroupement – et d’évoquer les projets 2014-2015.


Afin de réaliser quelques économies (l’enveloppe de Patrimoine canadien est passée de 55 000 à 50 000 dollars), la coalition a déménagé du troisième au deuxième étage du pavillon II de la Cité francophone, dans des locaux plus petits. Il faut désormais franchir la porte du Regroupement artistique francophone de l’Alberta (RAFA) et se rendre au bureau 200 pour rencontrer Fabienne Bühl, seule employée de la coalition active toute l’année. Pour tout renseignement, c’est vers elle qu’il faut se tourner.

Aller au haut