Claude RobertoAprès presque 32 années au service des Archives provinciales de l’Alberta, Claude Roberto s’apprête à prendre sa retraite dans quelques semaines. Sa contribution au patrimoine franco-albertain est largement reconnue et sa passion pour l’histoire des francophones de la province, contagieuse. Dans une entrevue avec le Franco, elle revient sur son parcours et fait part de ses prochains projets.

Récemment, Denis Perreaux, directeur général de la Société historique francophone de l’Alberta, a visité les archives des Jeux francophones de l’Alberta, un mouvement pour lequel il a beaucoup donné par le passé. « Il manquait les archives des années où j’ai été là, car j’ai moi-même participé à la purge de cinq grands classeurs de documents. Il fallait faire de la place », se désole-t-il. Le passionné d’histoire a expliqué l’importance de ne pas se débarrasser de ses archives personnelles et professionnelles lors d’un atelier organisé par la Fondation franco-albertaine, le 19 mai dernier.

Aller au haut