Célébrer la Saint-Jean avec Pascal Lecours et les mauvais caractères

Pascal Lecours et les mauvais caractères célébreront la Saint-Jean en offrant un hommage au défunt groupe québécois Les Colocs. Les quatre amis réunis spécialement pour la fête joueront au Lb’s Pub à Saint-Albert le 24 juin, et le lendemain au Hilltop Pub à Edmonton, situé dans la partie nord du quartier Bonnie Doon.

 

Les deux spectacles, réservés aux personnes âgées de 18 ans et plus, seront gratuits.

 

Le batteur Pascal Lecours s’emparera pour l’occasion du microphone et de la guitare, et laissera les percussions à Khamserk Yawnghwe, qui fait, entre autres, partie des groupes Uncas et Switchmen. Ils seront en compagnie de Christopher Durand à la guitare et de Dave Farhall à la basse, tous deux du groupe Bob Cook and the mucho nada party.

Natif d’Aylmer en Outaouais, c’est la musique qui a amené Pascal Lecours dans l’ouest du pays il y a 10 ans. Il était en Colombie-Britannique le jour où il a appris la mort du chanteur des Colocs, André « Dédé » Fortin, en mai 2000. « Le soir, j’avais un concert, se rappelle-t-il. J’ai décidé d’interpréter une chanson des Colocs. C’est à partir de ce moment que j’ai vraiment commencé à jouer de leur musique. »

Il est depuis actif sur la scène musicale, et a notamment participé au Festival de blues de Beaumont en 2009. Comme il est constamment sur les routes des festivals, il est amené à jouer régulièrement en anglais. « La musique est universelle, affirme-t-il, mais je saisis toujours les rares occasions de jouer de la musique en français. Lors des soirées open stage, par exemple, je fais du francophone. Chaque fois que je joue en français, je remarque que même les anglophones aiment cela, ils découvrent un son différent. »

Cela fait plusieurs années que le routard désirait monter un spectacle en français pour la fête de la Saint-Jean, mais son horaire chargé l’en empêchait. Cette année fut plus tranquille pour lui, et il a décidé de saisir cette belle occasion pour réaliser son projet.

Pascal Lecours et les mauvais caractères ont finalement choisi de se produire dans des bars locaux. Notons que Pascal est le seul membre francophone du groupe. « Mes amis connaissent les chansons, ils aiment les jouer. On a bien du plaisir. On n’a pas besoin d’être à La Cité pour donner un spectacle en français, indique-t-il. En jouant à l’extérieur, on donne la chance aux anglophones d’assister aussi au show et de venir découvrir de la musique nouvelle. »

BDV : Pascal Lecours au Beaumont Blues Fest 2009. Photo : Pascal Lecours
 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut