Un projet francophone au concours communautaire Aviva

Carly Lynch, une ancienne du Campus Saint-Jean, veut offrir un programme de sensibilisation de la faune aux écoles francophones et d’immersion.

Le programme éducatif existe déjà en anglais et a rejoint plus de 4000 élèves de 4e et 5e année annuellement, depuis sa création en 2008. Il s’agit d’un service du Wildlife Rehabilitation Society of Edmonton (WRSE), un organisme à but non lucratif qui fournit des soins aux animaux sauvages du nord de la province.


Une vidéo sur le site du concours pour le Fonds communautaire Aviva fait la promotion de ces ateliers qui expliquent aux enfants quoi faire s’ils trouvent un animal sauvage blessé dans la cour d’école et qui les initient aux caractéristiques des différentes espèces et des écosystèmes de l’Alberta, en lien avec le curriculum provincial.

Le volet sensibilisation contribue aux activités quotidiennes du centre puisque « 95 % des animaux que le WRSE traite sont blessés ou orphelins à cause des humains », explique Carly Lynch. Par ailleurs, les jeunes ambassadeurs sont amenés à utiliser la ligne téléphonique d’urgence du centre lorsqu’ils trouvent un animal dans le besoin.

Carly Lynch, maintenant employée du WRSE, souhaite gagner le concours Aviva dans la catégorie des petits projets (qui nécessitent moins de 50 000 $ pour être réalisés), afin de traduire le Programme des jeunes ambassadeurs de la faune  en français, et ainsi rejoindre  plus d’élèves à Edmonton. Le budget établi est de 6700 $. Si elle gagne, son projet sera financé dans sa totalité. De même, une bonne partie de son budget sera payé si elle se qualifie parmi les 30 finalistes, qui se verront tous remettre une bourse de 5000 $.

« Avec ces fonds, nous serions capables de visiter toutes les écoles francophones d’Edmonton et des alentours pour promouvoir le respect de la faune et aider les jeunes à faire une différence dans leur communauté. Nous allons utiliser les fonds pour la traduction et l’impression des livres, les bulletins d’information et les certificats pour les élèves », soutient Carly Lynch. L’argent servirait également à couvrir le salaire et les frais de transport de celle-ci, dans son rôle de coordonnatrice de l’éducation.

Carly Lynch a étudié en Sciences de l’environnement et de la conservation et était présidente du club Campus Vert au CSJ avant de faire un stage au centre de réhabilitation du WRSE à Spruce Grove. « Je crois fermement que c’est notre responsabilité de prendre soin de notre terre et de tous ses habitants. Et la réhabilitation des animaux sauvages est une partie importante de la préservation de la biodiversité », dit celle qui compte faire carrière dans ce domaine.

La première ronde de qualification pour le concours du Fond communautaire Aviva a débuté le 30 septembre dernier et se termine le 14 octobre. Pour soutenir les démarches de Carly Lynch afin d’intégrer la sensibilisation de la faune au programme des écoles francophones et d’immersion, les membres de la communauté peuvent voter lors des trois rondes de la compétition ainsi qu’en demi-finale, d’ici le 11 décembre.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut