Curling en français : une ligue verra-t-elle le jour?

Depuis sept ans, une soirée francophone de curling se tient chaque année au Club de curling Shamrock... Le français pourrait résonner chaque semaine au cours de la saison 2013-2014.

Marc-André Roy est amateur de curling. Jouant régulièrement et participant chaque année à la Soirée de curling en français, qui est organisée conjointement entre l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale d’Edmonton et la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA), il désire créer une ligue de curling francophone.


« Chaque année, près de 120 personnes se réunissent pour la Soirée de curling en français. Les échos que nous entendons durant la soirée de certaines personnes sont qu’elles aimeraient pouvoir jouer plus régulièrement. Mijotant cette idée, je me suis dit que ça serait bien de créer une ligue de curling francophone à Edmonton », affirme M. Roy.

Ce dernier a décidé d’approcher le Club de curling Shamrock. « Ce club est en expansion depuis quelques années. Il offre des ligues tous les jours et le nouveau responsable du club était très ouvert à l’idée lorsque je l’ai approché », soutient Marc-André Roy, qui joue également dans une ligue mixte au même endroit, le vendredi soir.

Devant les disponibilités restreintes du club, la future ligue francophone se tiendrait le dimanche soir, de 19 h à 20 h 30. « Le dimanche est un excellent soir pour jouer au curling, car c’est la dernière soirée de la fin de semaine. Le fait d’avoir une activité sociale le dimanche soir est une belle manière d’entamer la semaine qui s’amorce. De plus, il ne faut pas oublier que les gens ont de nombreux engagements durant la semaine », explique celui qui enseigne à l’école Maurice-Lavallée.

Les habitués de la Soirée de curling en français retrouveront la même ambiance dans la ligue, estime Marc-André Roy. « Le curling est un sport très social. C’est une occasion de faire de l’exercice et de rencontrer d’autres francophones qui partagent un point commun, le curling. Cette ligue s’adresserait à ceux qui ont joué un peu ou qui veulent apprendre. On essaie d’initier les gens à jouer au curling dans une ligue structurée, mais pas trop compétitive », informe l’organisateur qui a commencé à jouer au curling il y a près de 15 ans alors qu’il vivait à Red Deer.

Cette possibilité d’une ligue de curling en français réjouit la FSFA. « Voir un membre de la communauté qui est motivé et qui veut commencer une ligue en français est une excellente nouvelle. Souvent, les gens ont tendance à croire que c’est uniquement la FSFA qui doit initier et organiser des activités. C’est certain que nous saluons cette démarche et nous l’appuierons dans la promotion afin d’assurer que cette ligue soit une réussite », confie l’agente de développement et de communications à la FSFA, Stéphanie Trottier.

Idéalement, 16 équipes de quatre personnes feront partie de cette ligue. « Puisqu’il y a huit glaces au club, l’idéal serait d’avoir 16 équipes. Pour l’instant, aucun minimum n’a été fixé. J’ai décidé de l’offrir et de voir s’il y avait un intérêt dans la communauté », mentionne Marc-André Roy.

Des équipes de trois ou de cinq personnes (quatre joueurs et un substitut) sont également possibles. « Une partie peut se jouer à trois joueurs sans problème. C’est une pratique courante dans toutes les ligues.

Par ailleurs, une partie pourrait se jouer à cinq joueurs, si les cinq sont présents, car c’est une ligue pour débutants. Par contre, à chaque lancer de roche, on n’aurait droit qu’à deux balayeurs », indique M. Roy.

Les inscriptions individuelles sont aussi acceptées. Ces personnes seraient intégrées dans une équipe au fur et à mesure que d’autres  joueurs s’inscrivent.

Fait à noter, il s’agit d’une ligue mixte et les joueurs devront être âgés de plus de 16 ans. « Tout comme lors de la Soirée de curling en français, les joueurs non francophones accompagnant des francophones, par exemple les couples exogames, sont les bienvenus », précise Marc-André Roy.

La ligue amorcerait ses activités le 20 octobre et le tout se terminerait le 16 mars 2014, ce qui donnerait environ 20 parties. « Même si d’autres ligues jouent souvent huit ou même 10 bouts, les ligues débutantes du club et la ligue francophone seraient de six bouts. Durant la saison, le classement des équipes serait compilé, il y aurait des séries pour les championnats à la fin de la saison. Il n’y aurait pas d’élimination, toutes les équipes joueraient jusqu’à la fin de la saison », souligne l’organisateur.

Pour cette première année, le cout d’inscription a été fixé à 250 $ par joueur (1000 $ par équipe). « En terme d’équipement, chaque joueur peut apporter son propre équipement, mais le club fournit gratuitement le glisseur de soulier, le balai et un stabilisateur pour lancer la pierre. Les personnes qui le désirent pourront également suivre des cliniques d’initiation qui seront offertes en début de saison », énonce Marc-André Roy.

Les personnes intéressées ont jusqu’à la fin septembre pour manifester leur intérêt en communiquant avec Marc-André Roy au 780 469-7853 (après 17 h la semaine ou les fins de semaine) ou par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut