Imprimer cette page

Pas d'objection votre honneur !

L’assemblée générale annuelle (AGA) de l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta (AJEFA) avait lieu vendredi 1er juin à la Cité francophone d’Edmonton, l’occasion de faire le bilan d’une année bien chargée, et de présenter son nouveau conseil d’administration. À l’heure où la francophonie a le vent en poupe avec le plan d’action sur les langues officielles, l’AJEFA tourne à plein régime pour ne pas louper le coche.

AJEFA AGA

« Je suis très fière de vous présenter ce rapport annuel » : c’est avec ces mots que Bianca Kratt, la présidente sortante de l’AJEFA, ouvre l’AGA . De la fierté, il y a de quoi en avoir au regard de ce que l’association a accompli. Même si cette année les efforts étaient axés sur le renouvellement du financement pour le projet du Centre albertain d’information juridique, elle n’en n’est pas moins restée très opérationnelle sur le terrain. Pour preuve concrète, elle présente un bilan positif avec 1306 consultations du Centre albertain d’information juridique, ce qui représente une hausse de 20 % par rapport à l’année dernière.

Au cours de cette année, l’AJEFA a également organisé diverses activités pour toucher une population  plus diversifiée telle que les jeunes et les nouveaux arrivants. Ainsi, pour les familiariser avec les rouages du système judiciaire et les procédures de la cour, l’AJEFA a offert cette année 7 ateliers d’information juridique dans cinq régions du Sud de l’Alberta, et animé 22 ateliers juridiques, 19 ateliers scolaires, 10 kiosques d’information juridique et 4 procès simulés.

Rester au cœur des débats

Afin de rester au cœur des débats, l’Association des juristes a réussi à garder un contact permanent avec les acteurs majeurs de la corporation. Le 2 juin 2017, l’AJEFA a remis le prix Jean-Louis-Lebel à l’honorable Michel Bastarache devant plus d’une centaine de personnes, puis elle a rencontré les représentants du ministère de la justice.  Au mois d’août, c’était au tour de la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, et du ministre responsable du Secrétariat francophone, Ricardo Miranda. En septembre c’était avec le doyen de la Faculté de droit de l’Université de l’Alberta, Paul Patron, que l’AJEFA s’est entretenue. Et enfin en juin 2018, c’est avec la juge en chef à la Cour du Banc de la Reine, Mary T. Moreau que l’AJEFA a pu échanger longuement sur ses préoccupations.   

La communication en plus

L’AJEFA est une association qui vit avec son temps, et elle le démontre avec une présence qui ne cesse d’augmenter sur les médias sociaux. En plus de l’infolettre mensuelle, elle compte désormais 609 abonnés sur Twitter, 672 abonnés sur Facebook et rejoint 28 938 personnes tous modes de communication confondus. Avec cet accent sur la communication, l’association marque le désir d’être plus proche de ses abonnés, et de leur donner un accès simple, direct et rapide à ses activités, ses ressources, et à l’actualité juridique.

Le passage du flambeau

Quand on lui pose la question de ce qu’elle retiendra de ces deux années à la tête de l’AJEFA, Bianca Kratt répond sans hésitation « le sourire des gens qu’ils ont assistés ». L’AGA aura été aussi le moment opportun pour passer le relais à Justin Kingston, et de lui glisser : « Justin travaille fort, ça ne sera pas une tâche facile, mais tout est possible quand on y croit !». La directrice générale Denise Lavallée n’a pas manqué de souligner la chance qu’elle a eu de travailler avec Bianca, et se dit sereine et rassurée d’être présidée par Justin. Issu d’une famille très impliqué dans la francophonie, Justin déjà membre de l’équipe se dit prêt à conduire « un train déjà bien sur les rails ».

Après l’assemblée générale annuelle, l’AJEGA avait organisé un prestigieux banquet de fin qui a regroupé 115 personnes, dont notamment  Mary Moreau, juge en chef à la Cour du Banc de la Reine en Alberta.

Le prix Jean-Louis-Lebel a également été remis au professeur émérite en sciences politiques, Edmund A. Aunger, pour son dévouement exceptionnel à l’avancement de la francophonie en Alberta qui touche le domaine juridique.


Le nouveau Conseil d’Administration de l’AJEFA:

  • Président: Justin Kingston
  • Vice-présidente : Shannon James
  • Trésorier : Gabriel Joshee-Arnal
  • Administrateurs : Carole Aippersbach, Kim Arial, Elsy Gagné et Morgan McClelland
  • Présidente sortante : Bianca Kratt
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)