×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 72

Coupe du Monde de la FIFA: Unis à Edmonton pour 2026

Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable Amarjeet Sohi, a annoncé vendredi 16 mars à Edmonton que la commune sera une ville-hôte dans la candidature d’UNIS 2026 pour la Coupe du Monde de la FIFA 2026.

Unis 2026

« La passion des résidents d’Edmonton pour les sports est bien connue au pays ». C’est ainsi que l’honorable Amarjeet Sohi, aussi député d’Edmonton Mill Woods débute son discours.

C’est à lui qu’est revenu l’honneur d’annoncer la nouvelle au nom du ministre des Sciences, des sports et des personnes handicapées, l’honorable Kirsty Duncan. « Notre ville a déjà accueilli la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 2015, et soutenir Unis 2026 est un élément important de notre engagement afin que les partisans de tous âges puissent se réunir, et vivre l’expérience unique d’une Coupe du Monde ».

Réunir ! Le mot est lâché et mesuré à juste titre. En plus d’avoir réuni environ 750 millions de téléspectateurs, 1,35 million de spectateurs, et 24 équipes nationales (chiffres officiels de la ligue canadienne de soccer) cette Coupe du Monde de soccer féminin avait battu tous les records, et entrainée par la même occasion des retombées économiques de près d’un demi-million de dollars.

Au-delà de l’aspect financier, elle n’a pas seulement réuni une nation derrière son équipe, mais une planète entière autour d’une passion et cela en dépit des différentes origines, nationalités, couleurs de peau, religions, ou encore langues.

Unis 2026, une candidature au poste d’avant centre

« Unis 2026 » est une alliance qui a vu le jour le 10 avril 2017, entre les organismes du soccer du Canada, du Mexique et des États-Unis. Elle propose une candidature conjointe pour l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA de 2026 sur ces trois pays. Largement inspiré de l'Euro 2020 qui se déroulera dans 13 pays, les instances internationales du soccer voient cette candidature d’un très bon œil. Le président de la FIFA Gianni Infantino, encore secrétaire générale de l’UEFA à l’époque,  avait alors déclaré lors de sa conférence de presse du 20 janvier 2016: « L'une des idées phares est l'organisation de la Coupe du monde de football dans toute une zone géographique».

Passe décisive pour Edmonton

Par cette annonce, la ville d’Edmonton se retrouve au centre de liens diplomatiques, culturels, éducatifs et commerciaux d’une relation trilatérale Canada - États Unis- Mexique. « UNIS 2026 mettrait en valeur tout le dynamisme d’Edmonton, et nous sommes ravis de saisir cette incroyable occasion », souligne le conseiller municipal Michael Walters, qui souhaite  témoigner du bienfait qu’aura l’évènement sur la ville.

Pour le moment le match oppose « Unis 2026 » à « Maroc 2026 », et le coup de sifflet final sera donné le 13 juin. À cette date, la FIFA annoncera si elle confie l’organisation de la Coupe du Monde à l’un, à l’autre ou à aucun des deux. En attendant, une chose est cependant certaine : il va falloir le mouiller le maillot.   

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut