Imprimer cette page

Journée internationale de la francophonie: Un vent d’ouverture

La célébration de la Journée internationale de la francophonie a rassemblé plus de 100 personnes à l’Assemblée législative, le 20 mars à Edmonton. Au-delà du rite protocolaire de l’évènement, le président de l’ACFA provinciale, Marc Arnal, a tenu à souligner et rappeler le sens profond de cette journée. 

Journee francophonie 2

Le français n’est pas une fin en soi, mais bien une manière de contribuer à la citoyenneté canadienne, a lancé à l’assistance M. Marc Arnal, « nous devons donc élargir notre vision de nous-mêmes, voir le développement de nos communautés non pas comme une fin en soi, mais comme une étape vers la plus large finalité de notre rôle civique comme garants de la diversité non pas seuls, mais avec d’autres… ». Par ses paroles, le président de l’ACFA provincial a du même coup repositionné le discours de l’organisme.

La cérémonie a permis de rappeler qu’un an c’était écoulé depuis l’annonce historique d’une Politique de services en français, par le ministre de la Culture et du Tourisme et responsable du Secrétariat francophone, l’honorable Ricardo Miranda présent à l’évènement.

Cette année, ce dernier en aura profité pour annoncer une autre bonne nouvelle ! Le mois de mars sera désormais le Mois de la francophonie albertaine.

Journee francophonieLe président de l’ACFA a mentionné le rôle historique du français. Originaire du Manitoba, Marc Arnal a raconté comment le français avait réussi à survivre au fil du temps grâce à la détermination de certains chefs de fils de la communauté de l’époque. Si apprendre le français se faisait donc en cachette, les langues autochtones n’ont pas connu cette même chance.  

À la veille de la 12e journée de Réflexion sur l’immigration, cette cérémonie est aussi l’occasion de véhiculer des valeurs d’ouverture, de diversité et de tolérance, « nous souhaitons vivement qu’ensemble nous pourrons ériger des barrières contre les vents de négativité qui assiègent notre continent. Vive la nouvelle francophonie, vive l’Alberta et vive le Canada ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)