Imprimer cette page

Le CAE, Accès Emploi et Mennonite Centre s’associent

Lors d’une conférence de presse à la Rotonde, le Centre d’accueil et d’établissement (CAE) du Nord de l’Alberta et Accès Emploi ont annoncé le 5 décembre, l’ouverture de nouveaux bureaux au nord d’Edmonton. Répondre aux besoins des nouveaux arrivants concentrés essentiellement dans cette partie de la ville, demeure la priorité pour les deux organismes. Le Edmonton Mennonite Centre for Newcomers a apporté aussi sa pierre à l’édifice, puisque les nouveaux bureaux se trouveront à l’intérieur de leur bâtiment.

 

 

CAE 300Ça sera sur la 117 Ave et au coin de la 82e rue que les nouveaux bureaux du CAE et d’Accès Emploi ouvriront prochainement leurs portes. « Le plus important, c’est le premier contact avec le client », déclare George Bahaya directeur général du Centre d’accueil. Si la Cité francophone demeure centrale, les nouveaux arrivants logés dans le nord de la ville n’y ont pas toujours facilement accès. « Les nouveaux arrivants ne sont pas toujours au courant de l’existence de la Cité et se tournent vers les anglophones, on doit absolument réussir à rejoindre ces personnes », explique M. Bahaya. Le directeur du CAE explique avoir approché le Mennonite Centre For Newcomers et s’est dit agréablement surpris par l’esprit d’ouverture et de collaboration du Centre.

 

Si l’accessibilité demeure l’un des enjeux majeurs pour les organismes, le cout des logements est un facteur déterminant dans l’installation des nouveaux arrivants et in fine détermine leur concentration géographique.

 

Le nord : premier point de chute

Au Nord d’Edmonton, les loyers y sont souvent moins chers. Ils représentent bien souvent le premier point de chute pour nombre d’entre eux. Selon la base de base de données d’Accès Emploi, 70%  de leur clientèle s’établit au nord de la ville.

 

« Ça coute moins cher de vivre au Nord qu’à Bonnie Doon et l’accessibilité de la vaste majorité des services est plus facile si tu habites plus près du Centre ville ou au Nord, que si tu habites dans Mill Woods », constate Nathalie Beauregard, directrice générale d’Accès Emploi. Fort du même constat, une réflexion avait déjà été entamée à ce sujet entre Suzanne Corneau, ancienne directrice d’Accès Emploi et Georges Bahaya.

 

Collaboration mutuelle et nouveaux services

Depuis, Nathalie Beauregard a repris la suite de Mme Corneau et annonce qu’un agent d’informations à l’emploi permettra d’établir le premier contact dans leur nouveau bureau à Mennonite. Il présentera aux résidents du Nord la gamme de services disponibles, pour être ensuite redirigés vers le bureau de la Cité.

 

Du côté du CAE, un agent œuvrera pour donner aussi les premières informations. « Un protocole formel de références à l’interne sera mis en place, pour qu’il y ait des mécanismes par lesquels des agents de Mennonite pourront diriger tout francophone vers chez nous et vice versa », annonce M. Bahaya. Le CAE lancera bientôt un nouveau programme appelé : Cercle de conversation. Cette initiative consistera à faciliter la pratique usuelle de l’anglais. Des services aux nouveaux arrivants appartenant à la communauté LGBTQ seront aussi offerts, en partenariat avec Francophonie jeunesse de l’Alberta (FJA) qui a déjà une expertise dans ce domaine. « Notre espace est positif, que l’on soit lesbienne, homosexuel, ou transgenre ils ou elles sont bienvenus chez nous, ils peuvent se déclarer sans avoir peur d’être jugés et ils seront servis »,

 

Des agents seront formés pour accueillir les membres de la communauté LGBTQ et un identifiant sera installé à l’entrée.

 

Le CAE et Accès Emploi loueront donc des bureaux côte à côte au sein du bâtiment de Mennonite. Les références seront mutuelles puisque l’accueil et l’intégration vont de pair. Les deux organismes ont d’ores et déjà pris possession de leur bureau respectif.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)