Soirée d'accueil des nouveaux arrivants; Un franc succès !

Le Centre d’accueil et d’établissement Alberta Nord (CAÉ) et son directeur  général George Bahaya peuvent se réjouir: la 5e édition de la soirée d’accueil des nouveaux arrivants  a su attirer les foules, ce samedi à la Cité francophone. Plus de 130 immigrants accueillis entre décembre 2016 et novembre 2017 se sont réunis à l’occasion d’une soirée dansante ponctuée d’un repas et d’activités.

« L’important pour nous, c’est le réseautage. Tout le monde a l’occasion de faire connaissance et pour le Centre d’accueil, c’est essentiel que les gens voient au-delà du Centre et s’introduisent au sein de la communauté francophone », mentionne George Bahaya, au terme des 2 mois de préparation nécessaire à l’événement.

 

Dès 15h, les premiers participants se sont présentés à la Cité francophone. Au menu, dégustation de produits africains et de cuisine du monde ainsi que la présentation de spectacles musicaux et de groupes provenant du Canada, de l’Afrique et du Maghreb. Toutefois, c’est la présence de nombreuses familles qui retient l’attention lors de cette soirée. Le service de garde fut également offert gratuitement aux parents présents pour que ceux-ci puissent profiter pleinement de l’événement.

 

« Pour leur souhaiter la bienvenue ! »

 

JANA 2017 030

Les officiels de la Cité furent nombreux à se porter au micro pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants. Marc Arnal, nouveau président de l’ACFA provinciale, considère quant à lui l’organisation de l’évènement comme un succès sur toute la ligne. « La première chose que l’on remarque c’est à quel point la salle est pleine. Je vois de nombreux participants discutés avec les différents organismes, il n’y a que du positif », mentionne-t-il.

 

Suite aux discours, l’organisation de la soirée a également jugé important de retracer le parcours des pionniers franco-albertains. « C’est essentiel que les gens connaissent la Francophonie d’ici et son histoire », soutient le directeur général du centre, George Bahaya.

 

La présence des communautés culturelles

 

La présence des communautés culturelles haïtiennes et africaines fut également mémorable, selon le président de l’ACFA. « Avant de créer une communauté multiculturelle, je pense qu’il faut développer une sécurité culturelle à l’intérieur de sa propre communauté », mentionne Marc Arnal, saluant au passage les différentes communautés pour leur contribution à l’événement.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut