Un repas convivial ponctué de deux bonnes nouvelles pour l’Institut Guy-Lacombe !

L’Institut Guy-Lacombe de la famille a accueilli samedi 24 juin dans la matinée une quarantaine de personnes, parents et enfants, autour d’un repas partagé. Au-delà du moment convivial, c’était aussi l’occasion de faire deux annonces majeures pour l’organisme avec, d’une part, l’officialisation d’un financement provincial pour le projet de joujouthèque, et d’autre part, la réception de l’accréditation pour le service Après l’école. De quoi se féliciter et enthousiasmer les familles présentes !


Institut

Une quinzaine de familles avaient fait le déplacement samedi midi afin de partager un repas auquel chacun avait participé. Elles ont aussi pu assister à un spectacle de Bouclette la fée, une artiste proposant des animations interactives et amusantes pour les tout-petits. « C’est la deuxième fois cette année scolaire que nous réunissons les familles. Les gens se rencontrent, les enfants jouent ensemble et les familles en redemandent ! », se réjouit Marie-Claire Laroche, agente de communication à l’Institut.

Un financement et une accréditation

En plus des divertissements, les gens présents ont été les témoins de deux bonnes nouvelles, applaudies par l’assemblée. Le député Marlin Schmidt a remis un chèque de 47 373 dollars de la part du gouvernement de l’Alberta afin de financer le projet de joujouthèque de l’Institut. « Il s’agit d’une bibliothèque de jouets que les enfants pourront emprunter », indique Marie-Claire Laroche.

Cela faisait un petit bout de temps que l’organisme attendait ces fonds nécessaires à la mise sur pied du projet. « Les jouets participeront au développement de l’enfant, de la motricité, de la communication et du langage », ajoute-t-elle. La joujouthèque viendra ainsi compléter la bibliothèque déjà existante composée de plus de 17 000 livres francophones !

L’Institut Guy-Lacombe a aussi reçu une accréditation pour son service Après l’école, un service de garde d’enfants pour les écoles francophones de Gabrielle-Roy et Ste-Jeanne-d’Arc. Adressé aux enfants de la maternelle à la 6e année, ce service licencié par le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse prend en charge les jeunes écoliers à leur sortie des cours, de 15h45 à 18h. « Nous sommes récompensés pour nos standards élevés, notamment en matière de programmation, de personnalisation, de choix des activités et de l’inclusion de la nature dans nos animations », souligne l’agente de communication de l’Institut. Grâce à cette accréditation, le centre va recevoir des financements pour la rétention de ses employés et pour leur formation en services de garde.

institutG

Situé à la Cité francophone, l’Institut Guy-Lacombe de la famille est un centre d’appui reconnu par la province qui offre du support aux familles franco-albertaines depuis 1998.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut