Mourir sans se faire plumer (La Fiscalité au décès)

Le 21 juin dernier à Calgary au bureaux de PWC Law, La Fondation franco-albertaine, l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta, le Conseil de développement économique de l’Alberta et La Banque Royale se sont unis pour présenter l’atelier « Mourir sans se faire plumer »qui parlait de la fiscalité au décès.

fiscalite

 

 

 

 

 

 

 

C’est Jean-Philippe Couture, fiscaliste, qui a présenté l’atelier et répondu aux nombreuses questions des participants, car comme il l’explique en début d’atelier, au décès, c’est la fiscalité complexe de toute une vie qui entre en jeu.

 

Les participants sont repartis conscients de l’importance d’avoir une succession en bon ordre et plus sensibilisés au fait qu’il existe de nombreuses façons de s’assurer de mourir, sans se faire plumer.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut