50e anniversaire des Chantamis : une chorale au grand “choeur” !

Les membres de la chorale Les Chantamis se réunissent une fois par semaine depuis 50 ans pour pousser la note sur une variété d’œuvres musicales. Cette année, c’est sur le thème du temps qui passe que cet anniversaire a été célébré. Ce rassemblement musical a été orchestré au All Saint’s Anglican Cathedral, le 27 mai. 250 personnes ont assisté au concert et ont pu profiter des réjouissances.

CHantamis

« C’est sur une note émotive, Le passé, le présent, le futur,  que se sont déroulées les festivités », explique la présidente, Diane Delongchamp. Au fil des années, c’est grâce aux efforts dévoués de plusieurs personnes que la présidente a pu faire partie de la chorale et être présente aujourd’hui pour ce 50e anniversaire.

Cette fête est donc aussi historique que symbolique pour la francophonie albertaine.

Directeurs, chefs de pupitre, pianistes, choristes, musiciens ainsi que les organisations partenaires passées et présentes ont fait partie des invités. L’existence de la chorale aurait été impossible sans le soutien et la présence des membres de l’auditoire. Plusieurs chanteurs ont d’ailleurs partagé leur sentiment d’appartenance pour le groupe. Madeleine S, membre de la chorale, témoigne de son expérience:
« pour moi, la chorale les Chantamis est un groupe qui m’a fait me sentir être la bienvenue parmi eux, quand j’ai déménagé à Edmonton de Red Deer. Ce groupe d’amis est devenu comme une famille ».  

Au programme, plusieurs pièces musicales ont été jouées comme La boîte à chanson de Georges Dor, harmonisée par Yvon Thibodeau. Ces prestations ont permis d’incarner le passage sur le passé. Pour définir la partie sur le présent, Ce qui ne nous tue pas de Félix Gray, a été retravaillé par le musicien Christian Roy. Et enfin pour finir en beauté, le morceau A little Jazz Mass de l’artiste Bob Chilcott a permis de nous transporter vers… le futur.

Un historique de la chorale a également été présenté depuis ses débuts en 1974. D’ailleurs, Les Chantamis anticipent un voyage cet été pour la compétition internationale World Choir Games, à Riga, en Lettonie. La chorale est à la recherche de nouveaux talents et invite les 18 ans et plus aimant chanter à communiquer avec la directrice Marie-Josée Ouimet. Les besoins pour des interprètes masculins sont particulièrement en demande. Avis aux amateurs !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut