Olympiade de sciences : une compétition scientifique pour les jeunes

0H2A6454

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Près de 150 jeunes de la 7e à la 9e année se sont retrouvés au Campus Saint-Jean pour l’Olympiade de sciences ce jeudi 4 mai. De 9h à 14h, les jeunes, répartis en 28 équipes, se sont mesurés lors d’épreuves de génie, de biologie et de chimie sur le campus. Cet événement était l’occasion de pousser l’intérêt des jeunes pour les sciences tout en faisant la promotion des études en français.

Les épreuves se sont déroulées un peu partout sur le campus de la Faculté Saint-Jean. Entre les pavillons Lacerte et McMahon, le gymnase et l’auditorium, les jeunes des écoles ont pu avoir un bel aperçu de la vie universitaire. Au total, ce sont douze écoles d’immersion et de langue française de la province qui ont participé.

Une compétition placée sous le signe de l’environnement

« C’est la première fois que nous avions un thème pour la compétition : les sciences vertes ! », indique Sarah Pelletier, directrice de laboratoire au Campus Saint-Jean et professeure de chimie, qui a participé à l’organisation de l’Olympiade.

Les jeunes devaient ainsi construire un moulin à eau avec des matériaux de bricolage recyclés dans la catégorie génie. En biologie, ils ont dû étudier la contamination par les algues bleues, « un vrai problème pour nos lacs et étendues d’eau douce », selon la professeure. Pour la chimie, les apprentis scientifiques devaient décontaminer un échantillon d’eau polluée. « C’était un vrai travail de détective. Ils devaient à chaque fois chercher la meilleure façon de résoudre les problèmes », relate Mme Pelletier.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron

Si la compétition comprenait un quiz de culture scientifique, l’accent était résolument mis sur la pratique. « C’est l’essence même des sciences. Pour intéresser les jeunes aux sciences, la meilleure des façons est d’expérimenter, faire des expériences. C’est beaucoup plus ludique », souligne la professeure de chimie.

Les jeunes se sont ainsi beaucoup amusés tout en apprenant. « Il y avait une belle ambiance, compétitive mais saine. Les élèves ont pris beaucoup de plaisir. Ils étaient très concentrés et voulaient vraiment gagner », rapporte Sarah Pelletier.

Les grands gagnants de l’Olympiade sont l’équipe Phénix 1 de l’école Michaëlle-Jean. La deuxième position revient à l’équipe Indestructible JoMo de l’école Joseph-Moreau et la troisième place a été décernée à l’équipe Phénix 2 de Michaëlle-Jean.

Les laboratoires de sciences du Campus Saint-Jean sont en pleine rénovation cette année et permettront d’accueillir la prochaine édition de l’Olympiade.

« Pour intéresser les jeunes aux sciences, la meilleure des façons est d’expérimenter, faire des expériences », Sarah Pelletier.

 

0H2A6579

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Édition de la semaine

Abonnez-vous à la version électronique ici.

Abonnez-vous à la version papier ici.

L'annuaire francophone 2017

Aller au haut