La Fête Franco albertaine : la 27e réussite, une 28e alléchante

L’assemblée générale annuelle (AGA) de la Fête franco-albertaine, tenue le jeudi 6 avril dernier à la Cité Francophone, a permis de faire le point sur l’année écoulée. Après la traditionnelle ouverture et les mots de bienvenue, les membres du conseil d’administration et du comité d’organisation de la « Fête franco » sont revenus sur la 27e édition, avant de présenter les grandes lignes de la 28e.

IMG 8759

Une trentaine de personnes s’était rendue sur l’heure du midi pour ce rendez-vous. Dans une ambiance chaleureuse, le président de la Fête Franco, Étienne Alary, a présenté son rapport annuel à l’assemblée.

Une 27e fête franco qui a battu son plein

620 personnes présentes et une belle augmentation de 8% comparé à l’événement de 2015. Une croissance qui a posé la question du maintien de la fête au David Thompson Resort (DTR) à Nordegg dans le nord-ouest de la province. Malgré quelques places de camping disponibles, la capacité de l’hôtel apprêté pour l'événement a atteint sa capacité maximale très rapidement. « Les options avoisinantes n’ont pas plu à certaines personnes qui ont préféré ne pas venir que de faire 45 minutes de route », a rapporté M. Alary. Pas d’inquiétude pour la saison 2017 qui est bel et bien maintenue sur le site de Nordegg. Les commandites ont aussi atteint un sommet avec plus de 24 000 $ récupérés.

La 27e édition a aussi été le lieu de nombreuses activités pour les festivaliers. Ateliers de fabrication de masque et de macarons, carnaval pour les jeunes, tournoi de golf, ou encore expédition jeunesse ont fait partie des 36 activités proposées. La programmation artistique fut aussi un succès avec la participation de nombreux artistes franco-albertains. « L’édition 2016 a été un succès. Les activités récréatives et sportives ainsi que la programmation artistique ont permis de satisfaire un maximum de personnes », poursuit le président.

Une édition 2017 sur fond du 150e

L’AGA a été aussi l’occasion de présenter les gagnants du concours de t-shirt organisé il y a quelques mois. 80 dessins provenant de partout en province ont été reçus. Seules trois personnes ont tiré leur épingle du jeu et verront leur oeuvre sur les chandails distribués à Nordegg : Anne-Charlotte Côté  (avec la collaboration de Zoé Lavoie) et Sarah Won d’Edmonton, ainsi que Isabelle Côté de Calgary.

Avec pour thème « 150 ans, ça se Fête », les membres du comité d’organisation réservent un bon moment aux festivaliers pour la 28e édition qui se déroulera du 7 au 9 juillet 2017.

« les activités resteront pour beaucoup identiques » précise Éric Bergeron, directeur des activités récréatives et sportives. « Le hockey balle et la visite de la mine de Nordegg sont très populaires », poursuit-il. Des nouveautés telles que des ateliers de photographie, de l’équitation, une soirée de peinture ou encore une compétition de cuisine pour adolescents rappelant la populaire émission Masterchef, accompagneront séances de yoga, le coin des petits ou encore les soirées jeux de société.

La programmation artistique apporte aussi son lot de nouveautés. Avec Josée Thibeault à la baguette, les festivaliers n’auront que l’embarras du choix : des spectacles pour adolescents avec « Ouach ! » et « Il mouille en titi » ou de l’humour pour les plus grands, apéro karaoké 3D, discothèque, session jam autour du feu ou encore la mise en place d’un musée spontané par la Fédération des aînés franco-albertains (FAFA), sans compter les artistes musicaux.

2017 s’annonce donc de bon augure pour l’événement. Le nombre de participants devrait être important malgré l’ombre faite par les Jeux de la francophonie. « Avec les jeux qui auront lieu presque en même temps [NDLR : du 11 au 15 à Moncton-Dieppe, Nouveau-Brunswick] ça va accaparer beaucoup de temps de jeunes leadeurs franco-albertains qui ne pourront peut-être pas venir », détaille Étienne Alary. L’envie d’attirer autant de personnes qu’en 2016 est bien entendu un objectif, mais la réalité en sera peut-être différente. La première journée de prévente avait en effet assuré 80% des inscriptions de la précédente édition. « Ce sera peut-être plus difficile que l’année passée. On a hâte de voir les résultats de la prévente », conclue-t-il. La période de prévente des passeports pour l’édition 2017 débute le lundi 10 avril.

À noter que les quatre postes ouverts ont été reconduits avec les mêmes membres. Étienne Alary (présidence), Mathieu Lepage (trésorier), Pierre Bergeron (secrétaire) et Isabelle Déchène Guay (directrice) ont accepté de prolonger leur aventure avec la Fête Franco pour deux ans.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut