Imprimer cette page

Ça bouge à la cité Francophone !

En 2017, la cité francophone aura atteint 99,99% de sa capacité. De nouveaux locataires seront à compter parmi les résidents actuels, alors que d’autres organismes déménageront dans des locaux mieux adaptés à leurs besoins. Tour d’horizon !

IMG 8416

 Grande nouvelle ! La clinique du Centre de Santé Communautaire Saint-Thomas déménagera au sein de la Cité francophone, à compter du premier avril. Des travaux seront à l’œuvre dans les prochains jours, afin de préparer les locaux pour recevoir ces nouveaux locataires. La Fédération des parents francophones de l’Alberta (FPFA) et la Fédération des aînés franco-albertains (FAFA) pourront compter sur un agrandissement de leurs locaux, puisque c'est dans l’ancien emplacement de la librairie Le Carrefour, au premier étage, que les deux organismes seront désormais installés.

L’entreprise Oohoo.biz, pour sa part, prendra les deux salles de classe de l’ancien projet collégial. Des changements dans l’ensemble qui sont bien accueillis et vus comme positifs : « sur le plan financier, ça rend la Cité francophone très stable, en 2016 sans l’école de Sherwood Park, appelée aujourd’hui Claudette et Denis Tardif, l’année financière aurait été plus difficile», reconnaît Daniel Cournoyer, directeur de la Cité francophone.

Le projet initial de la Cité francophone consiste à rassembler les principaux organismes, tout en gardant leur indépendance. Il permet aujourd’hui à la Cité de tirer son épingle du jeu face à une économie au ralenti. De nombreux locaux à Edmonton sont actuellement vides et attendent d’être loués.  

« La Cité prend sa place tranquillement au sein du quartier francophone », fait remarquer son directeur.  La plus-value francophone sait donc aussi se démarquer dans le milieu de l’immobilier et au coeur de la ville d’Edmonton par la même occasion.

Évaluer cet élément
(2 Votes)