Nouvelle présidente et nouveau CA pour l'IGLF

L’assemblée générale annuelle de l’Institut Guy-Lacombe de la Famille (IGLF) s’est tenue le 26 novembre et a élu Cynthia Huard comme présidente ainsi que cinq nouveaux membres au conseil d’administration (CA). Après les changements opérés à l’institut en 2016, l’objectif de Mme Huard pour 2017 est de « maintenir le cap. »

AGA IGLF Credit photo IGLFC’est une bonne vingtaine de participants qui se sont réunis ce samedi à la Cité francophone pour assister à la réunion et prendre part aux élections. Tout en tenant dans ses bras son bébé âgé d’à peine d’une semaine, la nouvelle présidente nous a confirmé que « l’objectif pour 2017 est de maintenir le cap; la priorité reste le service aux familles. »

Actif depuis 18 ans, l’IGLF œuvre dans trois domaines : le centre d’appui parental ; la bibliothèque (qui compte plus de 17000 ressources); et les services complémentaires tels que le service de garde ‘après école’ ou le Camp Soleil.

2016 a été pour l’IGLF une année de transition, avec le changement de direction générale et la mise sur pied d’une nouvelle équipe administrative. L’institut a également adhéré au réseau francophone des centres d’appui parental, aux côtés de la SPEFSA de Calgary et sous la coordination de la FPFA.

Interrogée sur la possible diversification des activités de l’IGLF, Mme Huard a répondu que « pour l’instant, nous avons une formule gagnante. » La bonne participation aux ateliers d’éducation parentale, par exemple, est pour elle quelque chose de positif, qu’il s’agit de poursuivre.

Le plan opérationnel de l’Institut sera dans tous les cas renouvelé l’année prochaine, a-t-elle poursuivi, et l’équipe fait en sorte de rester au plus près des besoins des familles, notamment au travers de sondages. « On travaille par exemple sur un projet de joujouthèque, mais ce n’est pour l’instant qu’un projet », a-t-elle ajouté.

L’assemblée a également validé la modification des statuts de l’Institut afin d’assouplir la composition du CA. Cet organe ne comprendra désormais plus de siège réservé aux organisations partenaires que sont la FPFA, le CAE et le Conseil scolaire Centre-Nord. Les dix postes du CA sont dorénavant ouverts à qui le désire.

Cette décision, a expliqué Jennifer Martin, qui était la présidente par intérim jusqu’à samedi dernier, a été motivée par le fait que les représentants de ces organisations ont beaucoup de responsabilités et il leur est parfois difficile de se rendre disponibles pour assister aux réunions du CA. En conséquence, beaucoup de réunions n’ont pu se tenir en raison d’un manque de quorum.

Le représentant de l’un de ces organismes a trouvé qu’il était dommage que ces organismes n’aient pas été prévenus, ou consultés, à l’avance.

L’assemblée a élu au CA les membres suivants: Carine Ouedraogo, Nelson Roy, Fatima Zaid, Paul Pelchat, Hassan Safouhi, et Cynthia Huard comme présidente. Carole Forbes, David Martin et Jennifer Martin poursuivent par ailleurs leur mandat jusqu’en 2017.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut