L'Unithéâtre dévoile ses initiatives pour 2016-2017

L'Assemblée générale annuelle (AGA) de l'Unithéâtre s'est déroulée le 22 septembre dernier à La Cité francophone. Le Conseil de direction du théâtre s'est rassemblé pour faire le point sur l'année précédente et pour déterminer les défis et les nouveautés qui feront partie de l'année à suivre.

Le directeur artistique, M. Bryan Dooley, avoue être fort satisfait du déroulement de l'AGA. « Plusieurs initiatives vont être mises de l'avant cette année, et c'est entre autres ce dont on a parlé lors de l'assemblée », affirme-t-il.

Lors de la discussion, l'équipe a traité d'une toute nouvelle idée : la création d'une programmation pour les très jeunes. « Nous aimerions présenter, au nombre de six fois par année, des contes que les enfants viendront voir en famille », dévoile le directeur artistique. C'est très important, selon lui et le reste du conseil, d'engager la jeunesse dans la culture francophone. Il précise que l'univers du théâtre constitue un secteur à la fois amusant et éducatif pour eux.

« On lance aussi cette année Grandes idées dans des petits espaces, qui va commencer au mois de janvier ». Il s'agit d'un texte innovant, selon M. Dooley, qui se distingue de ce que le théâtre présente habituellement. Il espère grandement que le public appréciera, mais son équipe et lui se sentent confiants.11081056 397121420460080 3487716741377622147 n

Qu'en est-il de La Plume parlante ? Elle est bel et bien de retour pour une deuxìème année. Ce rassemblement regroupe des jeunes auteurs et des auteurs émergeants une fois par semaine, leur permettant d'échanger sur divers sujets. « Ils peuvent lire, partager leurs textes et aussi discuter des défis auxquels ils font face. Il s'agit de la première phase avant de se retrouver à À voix haute », ajoute M. Dooley. En effet, deux des auteurs de la série de lectures publiques de cette année, Julia Seymour et Émilie Duchesne, ont d'abord fait partie de La Plume parlante l'année dernière. Il s'agit d'un tremplin intéressant qui offre la possibilité aux auteurs méconnus d'obtenir une visibilité dans la communauté francophone et francophile, comme le précise le directeur artistique.

C'est donc sur une note des plus optimistes et enthousiastes que l'assemblée pris fin. La saison 2016-2017, sur le thème de l'illumination, peut enfin commencer !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut