C’est le 24 septembre 2016, à Edmonton, que s’est déroulé une autre édition des Jeux Franco+, organisés par la Fédération des aînés francophones de l’Alberta (FAFA). Une centaine de participants provenant de plusieurs régions de la province sont venus découvrir des activités en s’amusant et en créant des nouvelles amitiés.

Capture1Il faisait un soleil radieux, et les participants se sont promenés entre les différents lieux, notamment au Campus St-Jean et dans la Cité francophone, pour rejoindre l’une des 12 activités inscrites au menu.

Rencontré en pleine partie de Kin-ball, une nouveauté à l’horaire, Gilles Voyer, qui en est à sa 5e participation, a dit beaucoup apprécier sa journée. « C’est une belle opportunité pour rencontrer des gens et rire ensemble », a-t-il affirmé avant de rejoindre le match.

David Malenfant, bénévole pour l’évènement, abonde dans le même sens. « C’est une journée de plaisir et de rencontres pour des gens qui parfois sont isolés. On est content de les voir sourire », a-t-il communiqué.

Aînés

De retour au Campus, une dizaine de personnes ont participé à l’atelier de chant, animé par Marie-Josée Ouimet. Visiblement, les participants étaient en voix !

Une autre activité a été fort populaire, soit l’atelier « Vivre mieux, volet 2 ». Celui-ci donne des astuces pour adopter de meilleures habitudes de vie. Mme Adèle Blais y a participé et a semblé satisfaite de sa journée. « Il y a une belle camaraderie, un bon choix d’activités et surtout, on est bien nourris », s’est-elle esclaffée.

Tel que mentionné plus tôt, la météo était d’une clémence absolue pour cette journée, où les aînés francophones de la province peuvent se défouler de différentes façons, notamment lors d’un atelier de danse traditionnelle, une autre nouveauté. « On aime danser, ça nous rappelle un peu notre jeunesse », a dit une femme à son amie, à la Girandole. À noter qu’une autre nouveauté avait lieu durant l’après-midi, soit le scrapbooking et la peinture.

Durant l’après-midi, les participants se sont divisés en quatre groupes, dont celui pour les amateurs de théâtre, animé par André Roy et Gilles Denis. « On donne des trucs pour faire sortir les gens de leur coquille. On les encourage à prendre la parole. On fait de l’improvisation, des amorces, de la lecture théâtrale et même du mime », a confié ce dernier avant d’accueillir les acteurs et actrices en devenir.

AînésDe son côté, l’activité de géo-cachette a permis à plusieurs équipes de deux personnes de mettre à l’épreuve leurs habiletés d’aventurier en découvrant des balises à l’aide d’un GPS sur un parcours sécurisé. Une façon vraiment originale et ludique de s’évader tout en restant actif.

La journée s’est terminée par une messe à la paroisse Saint-Thomas, et surtout, par un souper et spectacle mettant en vedette les artistes invités de Karaoké 3d. Le dynamique et talentueux groupe, guidé par Raphaël Freynet, est revenu pour faire vibrer les convives sur de nouvelles chansons à succès.

Pour le directeur général de la FAFA, Yannick Freychet, cette 7e édition est un succès. Il songe même à étirer l’évènement sur deux jours l’année prochaine, en plus de le tenir dans une autre ville qu’Edmonton. « Il y aurait une journée de découvertes et d’ateliers, et une autre journée d’information », termine-t-il.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut