Mieux outillé pour faire face à la rentrée

Pour une troisième année consécutive, le Centre d’accueil et d’établissement (CAÉ) du Nord de l’Alberta a tenu du 22 au 24 aout derniers, en partenariat avec le Conseil scolaire Centre-Nord, la Semaine d’orientation des nouveaux arrivants.

Pendant trois jours, 62 participants (18 jeunes du primaire, 17 du secondaire, 18 parents et neuf pairs-guides) ont pu en apprendre davantage sur la vie francophone en Alberta. Au menu de ces journées : présentations diverses (système scolaire albertain, la santé, le bien-être, le transport urbain, etc.) et visites des écoles, du Campus Saint-Jean, du Centre de santé Saint-Thomas, de la Législature albertaine, de la Bibliothèque publique d’Edmonton et de La Cité francophone.


« Ces personnes ont appris à découvrir leur environnement scolaire, leur nouvelle communauté et leur pair-guide par l’entremise d’activités de formation, d’orientation et d’information », a soutenu le directeur général du CAÉ, Georges Bahaya.

Les pairs-guides sont, de l’avis de M. Bahaya, la clé de la réussite de cette initiative. « Il s’agit de jeunes qui proviennent des écoles francophones, sélectionnés selon des critères précis, qui seront des modèles pour ces nouveaux élèves. Ils ont été là pendant ces trois jours et ils seront là pendant toute l’année scolaire pour contribuer à faciliter l’intégration du nouvel arrivant avec qui ils sont jumelés », explique-t-il.

C’est la deuxième année que ce concept de jumelage a été implanté et tout indique que le succès observé l’an dernier se répètera. « On l’a vu pendant cette semaine, lors des activités qui ont été organisées, des liens ont été établis. Ces nouveaux amis seront là pour les accompagner », enchaine le directeur du CAÉ.

Ce dernier rappelle que les neuf pairs-guides ne seront passeuls. « Ces nouveaux arrivants seront également appuyés par les Travailleurs en établissement dans les écoles francophones. Tous ces éléments mis ensemble devraient contribuer à favoriser adéquatement l’intégration de ces nouveaux arrivants dans le milieu scolaire francophone d’Edmonton », avance-t-il.

Un avis que partage la présidente du Centre d’accueil et d’établissement, Marie Lafleur : « À l’école, les jeunes immigrants font face à des défis plus grands que leur collègue canadien. C’est pour cette raison que le CAÉ a organisé cette semaine d’orientation, afin de bien les préparer à cette rentrée », croit-elle. « Il ne faut pas oublier que l’école est la pierre angulaire de leur réussite », ajoute Mme Lafleur.

Parents rassurés
Si l’on se fie aux parents présents, cette semaine est un incontournable. « Cela fait trois mois que nous sommes arrivés d’Égypte et tout est à découvrir. Par exemple, nous avons appris comment il fallait s’habiller en hiver, car en Égypte, notre hiver correspond à l’automne canadien », témoigne Ingie Makary.

« En connaitre plus sur l’école et le système scolaire m’a également rassurée quant à l’intégration de ma fille à l’école. Nous sommes maintenant bien outillés pour commencer notre vie canadienne », affirme la mère de famille.

Des dires corroborés par Irène Yobono : « Cela fait maintenant cinq mois que nous sommes à Edmonton et cette semaine aura été très bénéfique. Lorsque je suis arrivée en Alberta, il y a des choses que je ne savais pas et ces trois jours m’ont permis d’en apprendre davantage. »       

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut