Le nouveau directeur général de La Cité francophone, Daniel Cournoyer, entrera en fonction d’ici janvier prochain, après avoir assuré la transition avec L’UniThéâtre où il y occupait les fonctions de directeur général et artistique depuis bientôt 20 ans.

« Après beaucoup de réflexions, je me suis dit que toute bonne chose devrait avoir une fin et que c’était peut-être le moment de passer à autre chose. Je suis à l’aise avec cette idée, même si ça me fait de la peine de laisser L’UniThéâtre », affirme M. Cournoyer.

La neuvième édition du Festival international de films d’Edmonton se tiendra du 23 septembre au 1er octobre 2011. Au total, quatre films francophones sont à l’affiche.

Cette année, les organisateurs cherchent à s’implanter davantage dans la ville. Autrefois diffusés uniquement à l’Empire City Center, les 56 longs métrages et la centaine de courts métrages sélectionnés seront accessibles dans quatre autres salles, soit Metro Cinema at the Garneau, Haven Social Club, Zeidler Hall at Citadel et Capital Theatre.

Guy Lavallée, qui est responsable de la programmation, espère aller chercher de nouveaux spectateurs en élargissant le territoire du festival. « Nous aimons le centre-ville, et notre public aussi, dit-il, mais peut-être que cela ne nous permet de rejoindre qu’une partie de l’auditoire potentiel. »

Pour une troisième année consécutive, le Centre d’accueil et d’établissement (CAÉ) du Nord de l’Alberta a tenu du 22 au 24 aout derniers, en partenariat avec le Conseil scolaire Centre-Nord, la Semaine d’orientation des nouveaux arrivants.

Pendant trois jours, 62 participants (18 jeunes du primaire, 17 du secondaire, 18 parents et neuf pairs-guides) ont pu en apprendre davantage sur la vie francophone en Alberta. Au menu de ces journées : présentations diverses (système scolaire albertain, la santé, le bien-être, le transport urbain, etc.) et visites des écoles, du Campus Saint-Jean, du Centre de santé Saint-Thomas, de la Législature albertaine, de la Bibliothèque publique d’Edmonton et de La Cité francophone.

Plus d’une soixantaine de personnes ont pu fêter à l’acadienne le 13 aout dernier, alors que se tenait dans la salle Suzanne Lamy-Thibodeau de La Cité francophone l’Acad’ici, célébration edmontonnienne de la fête nationale des Acadiens. Lors de la soirée, organisée par la Société acadienne de l’Alberta (SAA), les invités ont ri, dansé et fait disparaître 150 livres de moules.

La date de la première édition de l’Acad’ici est incertaine, « mais c’était au début des années 1990, assure le cofondateur et président du comité organisateur de la fête, Rodrigue Boudreau. Avec Ronald Tremblay et André Boudreau, nous avons fait un remue-méninge pour savoir comment on pouvait fêter l’Acadie, mais ici, à Edmonton. »

À la satisfaction des organisateurs, le Grand Salon du Campus Saint-Jean a accueilli, le 14 juillet dernier, un groupe des plus diversifié et un nombre record de familles venus célébrer ensemble la fête nationale française.

Alors qu’elles avaient l’habitude de présenter chacune leur soirée respective, la Société France-Edmonton et l’Alliance française (AF) d’Edmonton ont décidé cette année de s’unir afin de rassembler, en une même fête, les Français, les francophones et les francophiles.

Les Edmontonniens étaient nombreux à La Cité francophone, le 26 juin dernier, pour se joindre aux activités de la 2e édition d’Edmonton en fête, organisée par l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale.

 

C’est sous le soleil que plus de 250 personnes se sont réunies pour célébrer la Saint-Jean-Baptiste (24 juin), la Journée canadienne du multiculturalisme (27 juin) et la Fête du Canada (1er juillet).

 

La scène installée à l’extérieur de La Cité francophone a accueilli tour à tour Youssou Seck et ses musiciens, le chanteur Justin Blais d’Edmonton et la troupe de danse Zéphyr.

 

Pascal Lecours et les mauvais caractères célébreront la Saint-Jean en offrant un hommage au défunt groupe québécois Les Colocs. Les quatre amis réunis spécialement pour la fête joueront au Lb’s Pub à Saint-Albert le 24 juin, et le lendemain au Hilltop Pub à Edmonton, situé dans la partie nord du quartier Bonnie Doon.

 

Les deux spectacles, réservés aux personnes âgées de 18 ans et plus, seront gratuits.

Les projets d’Ubuntu Edmonton avancent plutôt bien, malgré la baisse des dons enregistrés par l’organisme, qui lui permettent de venir en aide aux habitants de Kimironko, une communauté de 750 habitants en banlieue de Kigali, au Rwanda.

Une vingtaine de personnes se sont présentées à l’assemblée générale annuelle de l’organisme Ubuntu, le 6 juin dernier au Campus Saint-Jean, et ont eu l’occasion de faire le point sur le succès de leurs différentes initiatives entamées au Rwanda, en Afrique de l’Est.

Le 4 février 2011 à l’Université de l’Alberta se tenait la plus grosse partie de ballon-chasseur jamais présentée. 2012 joueurs s'étaient alors rassemblés à Edmonton pour écrire l’histoire dans le livre des Records Guinness.

Communément appelé « Dodgeball », le ballon-chasseur est un sport très populaire en Alberta et les élèves des écoles du Conseil scolaire Centre-Nord l’ont bien démontré lors du troisième et dernier tournoi interscolaire de l’année 2010-2011 présenté à l’école Gabrielle-Roy, le 14 mai dernier.

Page 14 sur 14
Aller au haut