La Société radio communautaire du Grand Edmonton recevra un soutien massif du gouvernement fédéral. L’annonce a été faite par Randy Boissonnault, député d’Edmonton-Centre, à la Cité francophone lundi 18 décembre. Le nouveau média pourra ainsi compter sur une enveloppe généreuse de 400 000 $ de la part de Diversification économique de l’Ouest (DEO) et de près de 300 000 $ par Patrimoine canadien. Cet investissement majeur d’Ottawa annoncerait-il un soutien plus généralisé aux médias en situation minoritaire ?

Radio Cite

En 2015, la Fédération des parents francophones de l’Alberta (FPFA) a créé le Réseau  francophone des centres d’appui parental (RFCAP), destiné à rassembler les coûts entre les différents organismes de soutien à l’enfance. En 2016, la FPFA obtient la responsabilité de distribuer les fonds, appuyée par le ministère des services à l’enfance. Est-ce qu’un organisme communautaire devenant bailleur de fonds est une stratégie gagnante pour le bon fonctionnement et l’équilibre de la communauté ? Deux ans plus tard, quels sont les résultats d’une telle entente ?

Bailleur de fonds

Lundi 4 décembre, le président de la Francophonie Albertaine Plurielle (FRAP), Alphonse Ahola, a reçu du Parlement et de Rachel Notley une reconnaissance afin de témoigner de sa participation dans l’avancement des droits de l’homme en Alberta et de la dignité humaine. Pas moins d’une vingtaine de personnes ont aussi été honorées par l’entremise du Canadian for a Civil Society ce jour-là.

Alphonse

Lors d’une conférence de presse à la Rotonde, le Centre d’accueil et d’établissement (CAE) du Nord de l’Alberta et Accès Emploi ont annoncé le 5 décembre, l’ouverture de nouveaux bureaux au nord d’Edmonton. Répondre aux besoins des nouveaux arrivants concentrés essentiellement dans cette partie de la ville, demeure la priorité pour les deux organismes. Le Edmonton Mennonite Centre for Newcomers a apporté aussi sa pierre à l’édifice, puisque les nouveaux bureaux se trouveront à l’intérieur de leur bâtiment.

C’est ce samedi 25 novembre qu’avait lieu l’assemblée générale annuelle de l’institut Guy-Lacombe de la famille ( IGLF ). La présidente de l’organisme, Mme Cynthia Huard dresse un bilan positif de l’année en cours tout en préparant la venue d’une « Joujouthèque » pour l’année 2018.

C’est sous cette thématique du 30e anniversaire que s’est réunie la Fédération des parents francophones de l’Alberta (FPFA), lors de son colloque annuel tenu ce samedi à la Cité francophone. Les parents présents sur place ont alors pris part à l’assemblée générale annuelle ainsi qu’à une multitude d’activités incluant divers ateliers de discussion et une conférence du comédien Martin Laroque sur son rôle de père de 3 enfants.

Vendredi 3 novembre, le Pavillon Lacerte au Campus Saint-Jean a été le théâtre de discussions passionnantes sur le phénomène de mondialisation de la droite. Plusieurs professeurs et chercheurs sont revenus sur la montée des courants conservateurs en Europe et en Amérique du Nord, et ont expliqué les liens qui existaient avec les think tanks, ces groupes d’influence qui tirent les ficelles.

Accès Emploi a organisé pour la 10e année consécutive son salon de l’emploi à la Cité francophone d’Edmonton, le mercredi 8 novembre. Pas moins de 400 personnes se sont déplacées pour parler aux recruteurs. La demande pour des chercheurs d’emplois bilingues reste toujours aussi forte. Un bon moment pour les employeurs comme pour les chercheurs d’emploi d’établir un premier contact.

Le Centre d’accueil et d’établissement Alberta Nord (CAÉ) et son directeur  général George Bahaya peuvent se réjouir: la 5e édition de la soirée d’accueil des nouveaux arrivants  a su attirer les foules, ce samedi à la Cité francophone. Plus de 130 immigrants accueillis entre décembre 2016 et novembre 2017 se sont réunis à l’occasion d’une soirée dansante ponctuée d’un repas et d’activités.

C’est à la Cité francophone d’Edmonton, ainsi qu’à Calgary, Legal, Lethbridge, St-Isidore et Bonnyvile, que se déroulait le 3 novembre la 4e édition du Francothon. Cet évènement de collecte de fonds, organisé par la Fondation franco-albertaine et ses partenaires, a permis de dépasser un record, amassant 307 260$.

Page 1 sur 13
Aller au haut