La clinique francophone de Calgary subit un nouveau coup dur avec les démissions successives de l’un de leurs médecins et de l’une de leurs infirmières. Le manque de praticiens oblige à une restriction dans la couverture des services et vient s’ajouter à une situation déjà difficile sur le plan financier.

Aller au haut