Maître Roy Klassen est depuis le 1er novembre le nouveau consul honoraire des Français de Calgary. Cet avocat Calgaréen né d’une mère francophone s’exprime sur ses nouvelles fonctions.

 

- Pour devenir consul honoraire, il faut en faire la demande. Comment s’est passée votre nomination ?

 

En 2010, la France a établi un consulat à Calgary sous la direction de M. Jean-Charles Bou, afin de voir si la demande était là. Malheureusement pour cause de restrictions budgétaires il a été ensuite pris la décision de fermer ce bureau. De toute manière, le consulat avait des capacités restreintes, il ne pouvait par exemple pas prendre de demande de passeports.

 

À l’été 2013, le consulat de France à Calgary fermait ses portes après 3 ans de service. En cause, des difficultés budgétaires du gouvernement français. Mais une présence française  officielle était requise entre Toronto et Vancouver, dans cet entre-deux où de plus en plus de Français s’installent. Un consul honoraire canadien vient donc d’être nommé à Calgary.

 

La nomination d’un consul honoraire était attendue depuis plus d’un an, et c’est Roy Klassen, avocat associé chez McLeod Law LLP, qui occupera ce poste. L’ambassadeur de France au Canada, Philippe Zeller, a ainsi profité de la venue de François Hollande à Banff il y a 10 jours pour nommer Roy Klassen.

 

L’heureux concerné a déclaré « Je me sens vraiment privilégié de recevoir la nomination de consul honoraire, et je suis impatient d’approfondir les relations entre Calgary et la France ». Cet avocat francophile est spécialisé dans les questions de testaments et successions et exerce depuis 1993. Il parle couramment français et siège au bureau de l’Union des Français de l’Étranger.

Aller au haut