À compter du 31 mars, la clinique francophone de Calgary a annoncé qu’elle suspendrait son offre de services concernant les soins médicaux. En mai 2015, la clinique avait alors ouvert ses portes, bénéficiant d’une subvention de Santé Canada de 600 000$. Trois ans plus tard, le bailleur de fonds a décidé de ne pas reconduire son financement. Pourquoi la clinique n’a-t-elle pu remplir son mandat ?

Clinique francophone

La clinique francophone de Calgary subit un nouveau coup dur avec les démissions successives de l’un de leurs médecins et de l’une de leurs infirmières. Le manque de praticiens oblige à une restriction dans la couverture des services et vient s’ajouter à une situation déjà difficile sur le plan financier.

Samedi 18 mars à la Cité des Rocheuses de Calgary s'est tenu le Forum Santé Famille. Cet événement entièrement gratuit a été organisé par la Société de la Petite Enfance et de la Famille du Sud de l'Alberta (SPEFSA) et la Clinique Francophone de Calgary. Un peu plus de 75 parents sont venus assister à ce forum accompagnés d'une cinquantaine d'enfants.

Forum Sante Famille 2

Depuis le 10 février, la clinique de Calgary a accueilli un autre genre de clinique, la clinique jeunesse. Une clinique dans la clinique, mais avec un horaire précis et pour des besoins spécifiques : ceux des jeunes. Sophie Gentilini, psychothérapeute et coordinatrice des services en français nous en raconte un peu plus !

photosdelaclinique

La clinique francophone de Calgary a enfin ouvert le 1er mai dernier. C’est un travail de longue haleine, réalisé conjointement par l’équipe de l’ACFA régionale et du Comité Santé qui a permis à ce projet d’aboutir. Cet évènement a rassemblé une cinquantaine de personnes dont plusieurs chefs de file dans la communauté francophone de l’Alberta.

Les efforts ont porté leurs fruits ! Dorénavant, un pôle francophone de la santé dans le quartier de Bridgeland permettra d’accueillir toute personne ayant besoin d’une aide médicale ou psychologique en français. Le but de la clinique est d’assurer des soins médicaux et une aide sociale mais aussi de rediriger au besoin les personnes vers des services francophones plus spécialisés. L’arrivée de cette clinique marque une avancée supplémentaire dans la prestation de services médicaux francophones de la province. Aux dires de l’honorable Claudette Tardif, sénatrice de l’Alberta, « c’est très impressionnant. Ça fait 15 ans que les services de santé en français se développent dans le pays, là où les francophones sont minoritaires. Il était temps que Calgary fasse partie de l’équation ! »

Aller au haut