Après les défilés, les spectacles, les consultations et conférences ainsi que les démarches de réconciliation et les excuses officielles, quel est l’état d’esprit des Canadiens à la fin de l’année du 150e anniversaire de la Confédération canadienne ? Pour certains observateurs, le triomphalisme est difficile : 2017 a débuté avec la tuerie de six musulmans dans une mosquée et encore des Autochtones, des femmes et des minorités sexuelles sont quotidiennement victimes de violence.

Canada 105

Les murs de l’école Maurice-Lavallée, à Edmonton, ont vibré cette fin de semaine passée, secoués par les débats passionnés de vingt-quatre élèves francophones. Les jeunes ont débattu dans le cadre du Sommet des débats Canada 150 organisé par l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta (AJEFA). Une occasion unique pour la relève de pratiquer l’art oratoire tout en s’informant sur des carrières potentielles en justice.

Le mois de novembre voit venir le projet technoculturel Canada C3, un projet financé par le Fonds Canada 150, pour les élèves des écoles du Conseil scolaire FrancoSud. Huit écoles participeront au projet, destiné aux élèves de la 2e à la 9e année, afin d’aborder des thèmes centraux liés à l’identité canadienne : la diversité, l’inclusion, la réconciliation, l’engagement et l’environnement.

Aller au haut