L’ACFA régionale célèbre son 30e anniversaire

Le 30 novembre dernier, à la Cité des Rocheuses, avait lieu le tout premier Gala de la francophonie de Calgary. Organisée par le Cercle de collaboration, cette soirée visait à célébrer l’engagement communautaire des francophones de la métropole et, surtout, les résultats de cet engagement.

Ainsi, entre les discours sur le passé et l’avenir de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary, le repas et la performance du groupe Dr. Zoo, des certificats de reconnaissance de la communauté et des prix d’excellence ont été remis par la sénatrice Claudette Tardif à des acteurs de la francophonie qui ont fait une différence chez une douzaine d’organismes et d’institutions membres du Cercle de collaboration.


L’ancienne directrice générale de l’ACFA régionale de Calgary, Céline Bossé, estime qu’il était temps de recommencer à souligner et reconnaitre l’engagement bénévole qui dynamise la francophonie, après une absence des certificats de reconnaissance de la communauté et des prix d’excellence d’au moins trois ans.

L’ACFA régionale trentenaire
Le Gala n’a pas manqué de souligner au passage le 30e anniversaire de la régionale de Calgary, qui a officiellement vu le jour le 12 juillet 1983 et dessert aujourd’hui plus de 94 000 Albertains francophones dans la grande région de Calgary.

« Les francophones de Calgary ont beaucoup changé depuis 30 ans », raconte Céline Bossé, qui ajoute qu’à son arrivée en Alberta en 1998, très peu de francophones connaissaient même l’existence de l’ACFA.

« Si ce Gala avait eu lieu [en 1998], la différence, c’est que la salle aurait été presque vide », assure-t-elle, alors que, pratiquement pleine, la grande salle de la Cité des Rocheuses accueillait pour l’évènement plus de 140 personnes. Mme Bossé attribue par ailleurs en grande partie la popularité contemporaine de l’ACFA à la création du Cercle de collaboration en 2007.

Surprise!
Pour bien couronner la soirée, la députée provinciale de Calgary-Currie, Christine Cusanelli, a pris le micro pour annoncer en français une bonne nouvelle qui a surpris les invités puisqu’elle avait jusque-là été soigneusement gardée secrète.

Au nom de la ministre de la Culture et ministre responsable du Secrétariat francophone, Heather Klimchuk, ainsi que du gouvernement provincial, Mme Cusanelli a révélé que ce dernier accordera une subvention de 17 500 $ à l’ACFA régionale pour son projet de comité Santé en français de Calgary. La nouvelle a été reçue avec des applaudissements.Comme l’Association s’est engagée à avancer un montant correspondant, c’est 35 000 $ qui serviront au lancement du nouveau comité, qui est pour l’heure au stade embryonnaire.

Selon l’ancienne présidente de l’ACFA régionale, Pierrette Messier-Peet, Calgary se sent négligée depuis trop longtemps par le Réseau santé albertain : le financement reçu du Réseau basé à Edmonton n’arrive pas à répondre aux besoins grandissants en santé physique et mentale des francophones de la métropole.

Alors que l’offre et l’accessibilité des services de santé en français figurent tout en haut de la liste des priorités de l’ACFA régionale, « nous avons décidé que Calgary se doterait de son propre comité santé », détaille Mme Messier-Peet, qui est à la tête du projet.

En juin dernier, un groupe a donc été mis sur pieds pour se pencher sur les problèmes et les solutions aux carences en matière de santé en français à Calgary.

Ce comité, formé de représentants de différents groupes de francophones afin de bien représenter la diversité de la population franco-albertaine de Calgary, démarre donc avec l’approbation et l’appui du gouvernement provincial.

Le premier Gala de la francophonie de Calgary a bien plu, et la deuxième édition est déjà prévue pour le 29 novembre 2014.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut