Festival des mots : programmation 2013 dévoilée!

Quelque 65 auteurs canadiens, français, britanniques, mexicains, italiens, néo-zélandais et américains sont attendus du 14 au 20 octobre 2013 à Calgary et à Banff.

La programmation de la 18e édition du WordFest et de son programme littéraire de langue française, le Festival des mots, a été dévoilée le 7 aout dernier lors d’un point de presse tenu à l’hôtel Westin de Calgary.

« Comme cela a été le cas lors des éditions précédentes, l’évènement 2013 se veut un mélange de plusieurs types : des panels de discussions, des lectures, des ateliers, des rencontres avec les élèves des évènements francophones et bien plus », s’est exclamé la directrice générale du WordFest, Jo Steffens.


Du côté francophone, huit auteurs font partie de la programmation du Festival des mots cette année. « Nous avons six auteurs qui proviennent de l’Est du pays et deux de la France », de soutenir la responsable du Festival des mots, Sandra Paire.

C’est Géronimo Stilton qui a la chance d’ouvrir et de clôturer la programmation francophone à la Cité des Rocheuses, avec un séance le 15 octobre à 10 h, puis une rencontre familiale le samedi 19 octobre dès 11 h, où il en profitera pour célébrer son 10e anniversaire avec ses fidèles admirateurs.

« L’activité du samedi est nouvelle. Elle vient remplacer le concept de Café-croissant que l’Alliance Française commanditait par le passé. On invite toute la population de Calgary et des environs à venir rencontrer, pendant une heure, et ce tout à fait gratuitement, Géronimo Stilton », affirme Mme Paire.

Le concept du premier arrivé premier servi sera adopté. « Nous espérons remplir le théâtre et si tel est le cas, utiliser le foyer de la Cité des Rocheuses », lance Sandra Paire.

Le mardi 15 octobre, toujours à la Cité des Rocheuses, les jeunes de 5 à 7 ans auront la chance de rencontrer Rhéa Dufresne et Marie-Louise Guay. Rhéa Dufresne présentera Arachnéa, une adaptation d’une légende de l’Antiquité grecque qui a été finaliste pour un prix Tamarack, tandis que Marie-Louise Guay s’amène à Calgary avec le dernier livre de sa série Stella. Notons que ses livres Stella et Sam ont été traduits en 15 langues et vendus à plus d’un million d’exemplaires.

La Cité des Rocheuses accueillera aussi le 16 octobre, Sophie Chérer et André Jacob qui échangeront avec les jeunes de 11 à 14 ans. La Française Sophie Chérer, qui a publié une vingtaine de romans, parlera de La vraie couleur de la vanille et de La nuit des angelots, alors qu’André Jacob reviendra sur Le Journal de Guerre d’Émilio, un regard émouvant et réaliste sur les enfants soldats en Colombie.

Le lendemain, Mme Chérer et Olivier Challet, avec le dernier tome de sa série de romans policiers Max et Freddy la terreur, seront à la Cité des Rocheuses.

De leur côté, André Jacob et Hélène Koscielniak (finaliste au prix des lecteurs de Radio-Canada en 2013 avec Filleul, la suite de Marraine) seront à l’Université de Calgary dès 11 h pour participer à French Voices. « Chaque année, l’Université de Calgary présente un évènement en espagnol, un en italien et un en français. Nous avons seulement renommé
l’activité », déclare la responsable du Festival des mots.

En fin de journée, les auteurs du Festival des mots se déplaceront à Owl’s Nest Books, entre 18 h 30 et 20 h pour une rencontre informelle avec le public. « L’an dernier, l’activité a été tenue à la Cité des Rocheuses. Nous avons opté pour changer d’endroit cette année. C’est le même format, soit une rencontre avec les auteurs, mais de façon plus intime où les gens pourront échanger avec les auteurs et faire dédicacer leurs livres », mentionne Sandra Paire.

Finalement, le vendredi 18 octobre, Abdellah Taïa, un des auteurs majeurs de la nouvelle génération, sera à l’Alliance française pour présenter Infidèles.

À toutes ces rencontres publiques s’ajoutent également des séances dans les écoles. « La réponse du milieu scolaire a été incroyable cette année. Généralement, en septembre, les écoles nous appellent pour faire venir un auteur chez eux. Cette année, dès le mois de mai, nous avons eu des réservations pour des présentations à plus de 4500 élèves de Calgary », confirme Sandra Paire, précisant que 90 % de ces réservations provenaient des écoles francophones.

« Dans le planning de certains auteurs, il reste encore de la disponibilité pour en déplacer un en région. L’an dernier, un auteur s’était rendu jusqu’à Medicine Hat », note Mme Paire.

Fait à noter que la période de prévente des billets pour les sessions payantes se déroule jusqu’au 19 septembre. La programmation détaillée se retrouve au festivaldesmots.ca.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut