Danielle Launière reçoit le Prix du gouverneur général pour l’entraide

Elle s’implique depuis une trentaine d’années à Calgary. Danielle Launière s’est rendue à Ottawa, le 25 avril dernier, pour recevoir son prix. Le gouverneur général du Canada, Daniel Johnson, lui a remis, ainsi qu’à 25 autres récipiendaires, un certificat et une épinglette. 

 

Elle a été très surprise lorsqu’elle a appris la nouvelle, environ deux semaines avant la cérémonie à Rideau Hall. « Je ne savais même pas que ce prix existait?! Aujourd’hui, je sais que trois ou quatre personnes ont soumis ma candidature », explique-t-elle. 

 

« Lorsque mon mari et moi, nous sommes arrivés à Calgary, nous avons commencé à nous impliquer dans la communauté, puisqu’on avait envie de vivre en français », raconte la seule albertaine récompensée en 2013 dans le cadre de la Semaine nationale de l’action bénévole.  

 

« Je ne sais pas si mon implication aurait été aussi grande si j’étais restée au Québec. Ici, il a fallu se battre pour avoir ce que l’on a et il faut rester vigilant, parce que c’est facile de tout perdre », croit-elle.

 

Mme Launière est connue dans la province, entre autres, pour son implication pour l’éducation, la radio et la télévision en français en Alberta ainsi que pour les postes qu’elle a occupés à l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), tant à la régionale de Calgary qu’à l’ACFA provinciale. 

 

« Avec les années, j’en oublie un peu, rigole-t-elle. J’en ai fait beaucoup, mais je suis très fière, qu’aujourd’hui, mes petits-enfants aillent à l’école en français. »

 

Aujourd’hui, elle se concentre sur son rôle à la Société franco-canadienne de Calgary. Elle donne toujours beaucoup de son temps, notamment pour les causes qui touchent ses petits-enfants. 

 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut