ACFA régionale de Calgary : restructuration et fin de contrat

Les dirigeants de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary a annoncé, le 25 janvier dernier, qu’ils avaient mis un terme au contrat de la directrice générale Céline Bossé, après quelque 13 mois en fonction.

C’est après une évaluation effectuée par un comité mandaté par le conseil d’administration que la décision de ne pas renouveler le contrat de Mme Bossé a été prise. « Pour l’ACFA régionale de Calgary, nous estimons qu’il s’agit d’un pas vers l’avant », a avancé la présidente de l’organisme, Pierrette Messier-Peet.


Celle-ci souligne que le CA, après avoir pris connaissance de tous les dossiers en cours, avait certaines attentes qui n’ont pas été atteintes. « Nous sommes à la recherche d’un gestionnaire qui aura le mandat de diversifier les fonds, ce qui nous permettra de bâtir une nouvelle équipe », mentionne la présidente.

Elle fait remarquer que l’objectif premier du conseil était de terminer la présente année financière, qui se termine le 31 mars, sans déficit. « On s’est donné l’objectif de déficit zéro », avance-t-elle.

Parmi les divers dossiers de la régionale, le cercle de collaboration arrive en tête de liste. « L’organisation du Festival des sucres, qui aura lieu en mars, va très bien. Donc, nous voulons nous concentrer sur le Cercle de collaboration, il faut le faire revivre et cela devrait se faire sous le leadership de l’ACFA », estime Pierrette Messier-Peet, en ajoutant qu’une rencontre est prévue le 23 février pour revoir la gouvernance du cercle.

D’ailleurs, le CA a offert à Céline Bossé un poste à la coordination du Cercle de collaboration, mais elle a décliné cette offre. Il s’agit du quatrième départ au sein de l’organisation francophone au cours des derniers mois. En effet, au cours de l’année 2012, l’organisme a perdu pour diverses raisons trois employés : Rose Lutula, Frank Therrien et Micheline Perron.

Ce changement fait aussi suite à l’élection d’un nouveau CA, le 1er octobre dernier. « Nous avons un conseil d’administra-tion très dédié qui a des attentes plus élevées. On s’est donné une nouvelle gouvernance et on s’est donné comme guide la transparence », affirme Mme Messier-Peet. « Le passé, c’est le passé et là, on est tourné vers l’avenir », soutient-elle.

Par intérim
Pour conduire les affaires courantes de l’ACFA régionale de Calgary, c’est Marie-Thérèse Nickel qui assumera la direction générale par intérim. Notons que cette dernière a dû démissionner du conseil d’administration et qu’elle a déjà occupé le même poste dans le passé.  

« Oui, Mme Nickel siégeait au CA, mais elle ne faisait pas partie du comité qui a effectué l’évaluation de la direction générale. Il ne faut pas oublier aussi qu’il s’agit d’un contrat de deux mois, ce qui permettra de préparer le terrain pour la prochaine personne », lance Pierrette Messier-Peet.

Un comité de recrutement a été mis sur pied et le poste sera affiché dans les prochaines semaines. L’organisme souhaite pourvoir au poste pour le début de sa prochaine année financière, soit le 1er avril 2013.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut