Lancement du guide pédestre du quartier Rouleauville

Le Conseil du développement économique de l’Alberta (CDÉA) a procédé, le 12 juin dernier, au lancement officiel du guide pédestre du quartier Rouleauville, quartier historique francophone de Calgary. Il s’appelle aujourd’hui Mission.

Cet évènement s’est tenu dans le studio de danse de l’Alberta Ballet – la première salle paroissiale des francophones de la ville – devant une cinquantaine de personnes.


Ce coin branché est situé en plein cœur de la métropole albertaine. Le territoire qu’occupe le quartier Mission aujourd’hui a été acquis en 1883 par des missionnaires Oblats. Il s’agit des pères Lacombe et Hippolyte Leduc. Le nom Rouleauville tire son origine du rôle primordial que les frères Rouleau ont joué dans son développement. 

« Je pense qu’ils seraient fiers de voir leur dévouement reconnu encore une fois. Le quartier Rouleauville a été important dans l’histoire de l’Ouest canadien », a fait savoir fièrement Julie Fafard, directrice du développement touristique au CDÉA.

Ce guide pédestre est le fruit d’une collaboration entre le CDÉA, le Secrétariat francophone, la ville de Calgary, le Musée Glenbow ainsi que de l’université de Calgary.

« C’est important de célébrer notre histoire. Il faut être fier d’avoir un quartier comme Rouleauville. Les gens ne savent pas toujours le rôle clé joué par les francophones lors de la fondation de la ville de Calgary. Notre ville n’a pas juste été construite par les anglophones et les autochtones », a souligné Brian Pincott, conseiller municipal de l’arrondissement 11.

Cet outil touristique permettra donc aux visiteurs de découvrir 14 emplacements historiques dans un rayon d’environ deux heures. En outre, il propose les meilleures adresses des commerces francophones.

Protocole d’entente pour la promotion du guide
Lors de la cérémonie de lancement officiel, des représentants de trois organismes francophones ont signé un protocole d’entente qui a comme objectif principal de faire la promotion de l’héritage historique de ce quartier qui était francophone lors de sa fondation.

Il s’agit de Julie Fafard du CDÉA, Céline Bossé pour l’ACFA régionale de Calgary et d’Inouk Touzin du Théâtre à Pic.
D’une part, les trois organismes se sont engagés à s’assurer de l’utilisation du guide par les écoles francophones, les écoles d’immersion et les organismes touristiques.

D’autre part, ils devront promouvoir l’histoire et la contribution des francophones à la construction de la ville de Calgary.
Finalement, les trois partenaires ont accepté de donner vie à l’histoire francophone de Rouleauville en organisant les visites guidées du quartier. Notons que c’est le Théâtre à Pic qui se chargera d’animer ces visites.

La cérémonie s’est conclue par une présentation historique du quartier ainsi qu’un tour guidé.

Après la cérémonie, à l’Alberta Ballet – la première salle paroissiale des francophones de la ville –, les participants ont été invités à un tour guidé.
Photo : MHB PHOTO-GRAF (courtoisie CDÉA)


 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut