Drapeau franco-albertain : hissé pour la première fois à l’Hôtel de ville de Calgary

C’est le 2 mars dernier que le drapeau franco-albertain a été hissé pour la première fois devant l’Hôtel de ville de la métropole albertaine, lors d’une cérémonie hautement protocolaire.

Cet évènement s’est déroulé en présence de plusieurs jeunes franco-albertains, de nombreux dignitaires, dont le ministre responsable du Secrétariat francophone, Cal Dallas, le maire de Calgary, Naheed Nenshi, le consul de France Jean-Charles Bou, la présidente de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), Dolorèse Nolette, plusieurs parlementaires et conseillers municipaux.


Ce lever du drapeau, comme dans 22 autres communautés à travers la province, soulignait le lancement officiel des célébrations des Rendez-vous de la Francophonie qui se déroulent durant le mois de mars.

La directrice générale du Conseil scolaire du Sud de l’Alberta (CSSA) et du Conseil scolaire catholique et francophone du Sud de l’Alberta (CSCFSA), Jacqueline Lessard, qui animait la cérémonie, y a vu « une reconnaissance de la contribution des francophones à la grande communauté de Calgary ».

Le lever du drapeau franco-albertain s’est ouvert par la chanson Mon beau drapeau, interprétée par des élèves des deux conseils, alors que le drapeau faisait son entrée à la Place Olympique. Par la suite, Marc Couture, de la Cité des Rocheuses, a hissé officiellement le drapeau pendant que les jeunes chantaient l’hymne national du Canada.

Valse de discours
Cette cérémonie s’est poursuivie avec plusieurs discours. « Aujourd’hui est une journée spéciale. Aujourd’hui, nous célébrons la communauté francophone vibrante de Calgary. Le français est la première langue européenne parlée en Alberta. Le français rayonne dans les foyers de plus de 16 000 familles à Calgary »,  a lancé le ministre Cal Dallas en s’adressant aux jeunes et aux nombreux invités.
 
De son côté, le maire Naheed Nenshi a rappelé que « le français fait partie de l’héritage de notre communauté surtout quand on pense au père Lacombe ou au quartier Rouleauville. Maintenant, on accueille les francophones de partout, de l’Afrique de l’Ouest et d’Haïti »,  a-t-il souligné.

Au nom du gouvernement de la France, je rends hommage aux francophones de l’Alberta. Aujourd’hui est un jour de fierté pour tous les francophones de l’Alberta », a pour sa part exprimé le Consul de  France à Calgary, Jean-Charles Bou.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut