Tablettes, cellulaires, emploi du temps surchargé, météo, ou encore l’envie de ne rien faire… tout est prétexte pour être casanier. Un constat inquiétant, car se dépenser est essentiel au développement de chacun. Par le biais de l’opération Plein air en poussette, la Société de la petite enfance et de la famille du Sud de l’Alberta (SPEFSA), propose de découvrir les différents parcs de Calgary, durant cinq vendredis du 4 mai au 1er juin. À travers cet événement gratuit, la SPEFSA souhaite aider les familles à conjuguer plein air et famille dans le plaisir, la sécurité et la découverte.

Edworthy

C’est sous un soleil éclatant, le vendredi 4 mai que 4 familles se sont données rendez-vous pour la première sortie de Plein air en poussette. « C’est un excellent moyen de renforcer le lien parents-enfants, mais aussi de sociabiliser entre parents », assure Fabiana Dos Santos, animatrice de l’évènement. Chaque vendredi, à partir de 10h30, le groupe partira à la découverte d’un nouveau parc de Calgary, pour 1H30 de moments de partages en tout genre. Après un hiver long et rigoureux, « c’est enfin une vraie opportunité que nous offrons aux nouveaux arrivants de sortir pour rencontrer du monde, et découvrir des endroits sympas », précise Mme Dos Santos.

Présenté comme un moment d’émerveillement, l’animatrice a mis en place une organisation rodée pour faire de cette sortie un moment privilégié. Après un petit moment d’échange verbal pour faire connaissance, s’ensuit une balade pédestre, puis des activités ludiques, avant de clôturer par une petite collation. « J’apporte des cerceaux, des ballons, des plots et des cordes à sauter », dit Fabiana. Selon elle, le jeu en plein air diminue le stress des enfants et des parents, et développe la motricité globale de l’enfant. « Voir un enfant de deux ans faire ses premiers bons, c’est extraordinaire », confie la meneuse de troupe. « Mon fils à 11 ans, et il adore venir avec moi », surenchérit-elle.

Même si Fabiana Dos Santos reconnaît que le nom de l’évènement comporte le mot poussette, elle assure que c’est bel et bien un moment pour tous. Le but étant aussi de créer un lien d’attachement entre l’enfant et le parent, elle n’oublie pas de préciser que « les papas aussi sont les bienvenus. Ils ne doivent pas être gênés, au contraire » !  Pour ceux qui souhaitent participer à l’événement, il ne reste plus qu’à se rendre sur le site de la SPEFSA, ou sur sa page Facebook. Les lieux de rendez-vous y seront indiqués, et pour ceux qui doutent de la météo, pas d’inquiétude. Une salle est prévue en cas de mauvais temps pour abriter les activités.

Les rendez-vous du  vendredi (10h30 à 12h00)

∙ 11 mai: Edworthy park

∙ 18 mai: Griffith Woods Park

∙ 25 mai: Bowness park

∙ 1er juin: Stanley Park

∙ 15 juin: South Glenmore park

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut