Imprimer cette page

Salon de l'emploi bilingue : Un événement bien préparé

Connexion Carrière a organisé le 24 avril, la 14e édition du Salon de l’emploi bilingue au Bow Valley College. Près de 200 visiteurs francophones y ont participé. Cet évènement aura permis aux personnes à la recherche d’un emploi d’être mises en relation avec des employeurs et des fournisseurs offrant des services en français. Rapide tour d’horizon de ce Salon.

Bow Valley College a Calgary

Au total, ce sont plus de 28 entreprises et organismes qui ont répondu présents pour rencontrer les demandeurs d’emploi. Plusieurs dizaines de postes étaient proposés dans différents domaines d’activités, tels que les secteurs manufacturiers, les services à la clientèle, ou encore le sport. « De nombreux employeurs ont confirmé avoir invité des candidats pour des entrevues, et l’un d’entre eux a même commencé à travailler le lendemain du salon », nous confie Erwan Goasdoué, coordinateur de programme à Connexion Carrière. Si les retours sur l’évènement sont positifs et l’organisme satisfait, M. Goasdoué et son équipe ont pris des notes sur certains points afin d’améliorer les prochains salons.  

Des chercheurs actifs, pas des touristes !

Du côté des exposants, le retour est tout aussi positif puisque le coordinateur des programmes admet, « qu’ils étaient impressionnés par la pertinence des candidats et par la manière dont ils ont été reçus ». Afin de les accompagner au maximum, Connexion Carrière avait proposé en amont une préparation auprès de ces demandeurs d’emploi. Cette dernière s’appelle, "Trucs de Pro" (voir encadré).

Composée de quatre étapes, elle consiste à prodiguer des conseils et des suggestions afin que les chercheurs d’emploi sachent à quoi s’attendre avant, pendant et après l’évènement.   

Dernier arrivé ? Dernier servi !

La majorité des demandeurs d’emploi présents lors de ce Salon était pour la plupart des nouveaux arrivants, dont l’arrivée remonte à il y a moins de deux ans. Un constat qui va dans le sens de l’Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS). Selon une étude qu'il a publié en 2016, les nouveaux arrivants continuent d’être victimes de discrimination sur le marché du travail. Alors que le taux de chômage au Canada s'élève à seulement 5,7% de la population, celui des nouveaux arrivants est de 11,2 % .

Georges Alain Groeme, lui-même à la recherche d’un emploi lors du salon remarque « qu'il existe actuellement un fossé entre les nombreux immigrants cherchant un emploi, et les employeurs voulant pourvoir les postes disponibles ».

En attendant, le prochain salon se tiendra le 20 septembre 2018.

 

Les "Trucs de Pro" pour bien se préparer en vue d’un salon de l’emploi:

Quoi porter lors d’un salon de l’emploi?

Voici 5 conseils pour vous aider à choisir la tenue idéale. N’oubliez pas qu’il vaut mieux prévoir votre tenue quelques jours à l’avance afin de s’assurer que tous les morceaux soient propres et en bon état. Et on ne néglige pas les souliers!

La visite d’un salon, ça se prépare!  

Se rendre à un salon de recrutement c’est bien, mais encore faut-il avoir l’art et la manière de se présenter aux recruteurs. Une bonne préparation s’impose!

Comment agir pendant un salon?

Un salon de l’emploi, c’est une occasion unique de vous entretenir, en personne, avec les représentants d’entreprise. Il n’y a donc pas une minute à perdre!

Quoi faire après un salon?

A la suite du forum, laissez quelques jours aux recruteurs pour faire le bilan du salon et trier les candidatures qui les intéressent. Si vous avez leurs coordonnées vous pouvez recontacter le DRH par mail ou par téléphone en lui rappelant dans quelles circonstances vous vous êtes rencontrés.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)