Se préparer pour l’arrivée de bébé !

Quoi de plus beau que la venue d'un enfant ! Pour le bien-être de la maman et du bébé, la Société de la Petite Enfance et de la Famille du Sud de l’Alberta (SPEFSA), proposera 6 cours prénataux à partir du 5 mai, à la Cité des Rocheuses. Valérie Vincent, sage femme depuis plus de 15 ans donne quelques conseils aux futurs parents.

Cours prenataux

« Pendant la grossesse, ce n’est pas une obligation, mais les cours prénataux sont fortement conseillés pour se préparer à l’arrivée du bébé et à être parents », nous confie Mme Vincent.   

Elle abordera six thèmes différents durant six samedis consécutifs, de 10h à 12H30 tels que : la sophrologie, la prise de conscience personnelle, les positions durant la grossesse, le déroulement du travail, la gestion des contractions, en passant par l’allaitement maternel.

Une pratique adaptée à la grossesse

Valérie Vincent comprend et admet qu’il existe cette peur et ce stress universel chez tous les jeunes parents. « Avant d’arriver à la maison avec son enfant, on se sent la plupart du temps dépourvus », dit-elle. C’est pourquoi, elle passera du temps à écouter et passer en revue les préoccupations des parents.

Selon elle, l'idéal est de suivre les six cours prénataux car ces séances sont spécialement adaptées pour les besoins des femmes enceintes. Les postures travaillées permettent de soulager certains maux typiques de la grossesse, de préparer le corps à l'accouchement, et surtout de passer un bon moment de détente avec soi-même et son bébé.

« Premières contractions durant un cours »

Selon la sage femme, « apprendre à respirer et à visualiser est très important pour le travail pendant l'accouchement ». Ces cours prénataux permettront de travailler sur des exercices de respiration, mais également de méditation pour apprendre à s'apaiser, gérer son effort, et les résultats sont observables. « Il m’est arrivé deux fois en cours individuel, durant l’exercice de visualisation de l’accouchement, de voir des femmes qui étaient à terme, avoir leurs premières contractions », raconte-t-elle.  

Si la présence des papas n’est pas nécessaire, il est tout même stipulé qu’ils sont les bienvenues durant les cours. « Ils permettent au papa de trouver sa place et d’imaginer le futur à trois », nous explique la sage femme. Les Inscriptions en ligne sont désormais ouvertes sur le site www.spefsa.com

À chaque couple de choisir en fonction de son ressenti.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut