Salon de l'emploi bilingue: Une précieuse plateforme

Le salon de l’emploi bilingue, organisé par Connexion Carrière, a réuni mardi 19 septembre à Calgary près de 400 visiteurs et une vingtaine d’employeurs au Campus Sud du Bow College. La rencontre constitue une occasion unique pour les chercheurs d’emploi et les employeurs à la recherche de talents bilingues de se rencontrer.

Cette année, une vingtaine d’employeurs à la recherche de personnel ont pu échanger avec les visiteurs. En particulier, le personnel bilingue est convoité par de nombreuses industries : services à la clientèle, magasins, support téléphonique, agence revenu Canada, agence de services aux contribuables, Air Canada, petite enfance, enseignement, construction… On recherchait même de la main d’œuvre pour les futurs Jeux d’hiver du Canada 2019 qui auront lieu à Red Deer !

Connexion Carriere Job Fair 4

Une opportunité de réseautage unique

Erwan Goasdoue, coordinateur de programme à Connexion Carrière Calgary et organisateur du salon de l’emploi, se félicite de l’affluence de cette édition : « Par rapport aux années précédentes, le trafic a été plus haut, en partie du fait que la population étudiante est venue ».

Il faut dire que la formule même de l’événement séduit : « Le volume correspond aux attentes, le salon est relativement court, sur une demi-journée seulement, et les gens disposent vraiment de temps pour échanger avec les visiteurs ».

Les demandeurs d’emploi reconnaissent la valeur des échanges, trouvant des oreilles attentives auprès des recruteurs, pouvant échanger avec eux de manière plus approfondie qu’à l’accoutumée. « Ça va plus loin que le réseautage traditionnel », indique le responsable.

Connexion Carrière, « une plateforme »

La mise en relation ne s’arrête pas au salon. « Grâce à nos outils et aux organismes francophones partenaires, on reste connectés. Cela donne aux employeurs un accès direct à la communauté francophone », précise M. Goasdoue.

Les chercheurs d’emploi qui font le déplacement présentent bien souvent les compétences et expériences recherchées par les employeurs. Cette adéquation s’explique du fait que l’événement est « assez ciblé », grâce notamment à une communication en amont de Connexion Carrière, via les médias sociaux, l’infolettre et un bouche à oreille efficace. Enfin, les partenaires communautaires jouent leur rôle de passerelle et permettent de diffuser les invitations.

Un contact important pour les francophones

Le salon de l’emploi bilingue rassemble beaucoup de nouveaux arrivants. Il est ainsi l’occasion de se familiariser non seulement avec le marché du travail mais aussi avec les organismes francophones. Cela explique la présence de nombreux partenaires communautaires, à l’instar du CDÉA, de la Société de la petite enfance, de l’Alliance française, du CANAF et de la Cité des Rocheuses.

Si le salon est bilingue, c’est parce que la réalité du marché du travail l’impose : « Seulement 0.4% des métiers à Calgary ont le français comme partie intégrante », souligne le responsable. Ainsi, dans ce contexte, le français est considéré comme « une valeur ajoutée », qui doit nécessairement « être appuyé par un anglais qui a minimum de prestance » selon Erwan Goasdoue.

Le coordinateur rapporte que la situation est devenue difficile ces derniers temps pour les personnes qui ne maîtriseraient pas bien la langue de Shakespeare. « Avec un marché de l’emploi saturé où la compétition se durcit, il y a moins d’indulgence vis-à-vis de lacunes éventuelles, même sur les chantiers », témoigne-t-il.

Pour les chercheurs d’emploi intéressés, la liste des exposants présents lors du salon ainsi que les postes en demande, rendez-vous sur : http://www.connexioncarriere.ca/vos-outils/salon-de-recrutement.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Édition de la semaine

Abonnez-vous à la version électronique ici.

Abonnez-vous à la version papier ici.

L'annuaire francophone 2017

Aller au haut