Stars d’un jour : un projet collaboratif rapproche jeunes et aînées

Les 5 ainees et leurs maquilleuses dun jourMercredi 3 mai, une dizaine d’élèves du cours d’esthétique et de coiffure de l’école Sainte-Marguerite-Bourgeoys à Calgary ont accueilli cinq aînées du Club de l’amitié, membre de la Fédération des aînés franco-albertains (FAFA). Au programme : manucure et conversations enrichissantes qui ont permis aux deux générations de mieux se connaître.

Le projet Stars d’un jour est une initiative intergénérationnelle qui a vu le jour grâce à une collaboration entre l’école Sainte-Marguerite-Bourgeoys, l’école de la Rose Sauvage et le Club de l’amitié de Calgary. Mercredi après-midi était ainsi consacré à la transformation des aînées, qui ont eu l’occasion de recevoir des soins esthétiques dispensés par les élèves des écoles.

Tisser des liens uniques

Cette initiative est avant tout sociale. « Ce projet est d’autant plus important que beaucoup d’aînés habitent ici seuls, c’est une belle occasion pour eux de briser l’isolement », commente Vanessa Fortin, employée scolaire communautaire de la Rose Sauvage.

La responsable fait d’ailleurs un constat similaire pour les jeunes : « leurs familles ne sont pas forcément entourées de leurs grands-parents, ils n’ont pas nécessairement cette chance au quotidien de pouvoir passer du temps avec des aînés ». Mme Fortin se réjouit donc du « beau partage et des discussions entre les élèves et les aînées » qu’elle a remarqués.

L’apprentissage au cœur

La journée a aussi été l’occasion pour les jeunes apprenties en esthétique et coiffure de s’exercer sur de vraies clientes. « Nous cherchons toujours à offrir aux élèves des opportunités d’apprentissage », indique à ce propos Vanessa Fortin. « Servir un client, être respectueux, mettre en pratique les bonnes manières, respecter les demandes et les besoins », voilà autant de compétences-clés que l’employée scolaire espère avoir inculqué aux élèves.

Les élèves de la Rose Sauvage sont venus immortaliser la rencontre en prenant de nombreuses photographies dans le cadre de leur cours d’arts plastiques. Selon leur enseignante Andrée-Anne Paradis, « les élèves ont vraiment aimé le projet et pouvoir utiliser la photographie comme médium pour s’exprimer ». La rencontre donnera d’ailleurs lieu à une exposition au sein de l’école de la Rose Sauvage le 13 juin au cours de laquelle les aînées seront invitées à venir voir les photos qui ont été prises.

Il faut souligner la participation de Mme Launière du Club de l’amitié qui a recruté les participantes, ainsi que le travail de Mme Loze, agente de liaison à l’école Sainte-Marguerite-Bourgeoys.

 « Ce projet est une belle occasion de briser l’isolement », Vanessa Fortin

 

18268539 1115175351919683 4409435352373353190 n

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut