La FAFA encourage les aînés à raconter leurs histoires

Une vingtaine de personnes ont participé, dimanche 25 mars, à l’atelier d’écriture organisé par la Fédération des aînés franco-albertains (FAFA). Une activité qui s’inscrit dans le projet Je me raconte – Mon arrivée en Alberta qui incite les aînés à écrire et transmettre leur histoire.

IMG 1378

 C’est grâce au Club de l’amitié de Calgary que les apprentis écrivains ont pu se réunir dans le sous-sol de l’église Sainte-Famille ce dimanche passé. Les personnes présentes étaient guidées par Éloi DeGrâce, archiviste passionné et bénévole, venu les aider dans l’établissement de leur projet littéraire.

Le directeur de la FAFA, Yannick Freychet, résume le but du projet : « Nous voulons inviter les aînés à raconter leur vie ». En effet, c’est pour rendre hommage aux seniors, dont les histoires sont souvent méconnues, que le projet a été lancé dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération avec la participation de Patrimoine canadien.

« Nous sommes tous des enfants d’immigrés »

C’est par ces mots que M. Freychet explique la thématique Mon arrivée en Alberta. « On veut faire le lien entre notre clientèle traditionnelle née en Alberta et la nouvelle vague de francophones originaire de différents continents et pays », précise le directeur. Une idée partie du constat que « ces deux groupes ne se connaissent pas suffisamment, il y a comme une séparation entre eux » d'après lui.

Les aînés ont ainsi l’opportunité de partager leurs récits de vie, orientés autour du thème de l’arrivée en Alberta, qu’il s’agisse de la leur, de celle de leurs parents ou de leurs grands-parents, et peuvent s’immerger dans des univers méconnus. Selon Yannick Freychet, la FAFA espère ainsi « contribuer à un rapprochement intergénérationnel et interculturel ».

Recueillir les récits de vie pour ensuite les partager

Les récits de vie seront ensuite diffusés tout au long du déroulement du projet jusqu’à l’automne. Entre les articles de journaux, les chroniques radiophoniques, les expositions et les médias sociaux, les histoires auront belle publicité ! Une galerie de portraits interactive ainsi qu’un livre souvenir seront également bientôt disponibles. Enfin, un court-métrage de 52 minutes en partenariat avec Unis TV et Far West Production est en développement.

Le projet Je me raconte – Mon arrivée en Alberta tient en trois volets. Des ateliers d’écriture, des musées spontanés, dont celui qui s’était tenu au Carnaval des sucres au Fort d’Edmonton, et des entretiens individuels. D’autres ateliers d'écriture auront lieu dans la province, notamment à St-Isidore le 25 avril prochain. À noter également: le prochain musée spontané de la FAFA se tiendra à Nordegg pour la Fête franco-albertaine du 7 au 9 juillet.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut